En direct

Tramway de Nice : test réussi pour les batteries embarquées

Defawe Philippe |  le 24/07/2007  |  Collectivités localesAlpes-MaritimesFrance entièreTransports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Collectivités locales
Alpes-Maritimes
France entière
Transports mécaniques
Valider

Une rame du futur tramway niçois a franchi le 20 juillet les places Masséna (435 m) et Garibaldi (485 m) à partir d’une alimentation électrique autonome ; des batteries de type nickel métal-hydure mises au point par Alstom avec la société Saft. C’est la première fois que du matériel roulant Citadis d’Alstom est équipé d’un tel dispositif (68 batteries placées sur le toit de la rame pour une puissance disponible de 200 kW maximum) se rechargeant pendant l’exploitation sous ligne aérienne. Il a été retenu par la Communauté d’agglomération Nice Côte d’Azur, maître d’ouvrage de ce tramway, pour préserver le caractère historique de ces places en évitant la présence de pylônes et de lignes aériennes de contact.
Fin octobre est prévue la mise en service commerciale des 8,7 km de la première ligne de ce réseau, reliant les quartiers de Las Planas à Pont Michel.


Lire aussi notre Dossier documentaire Tramway (Réservé aux abonnés)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur