En direct

Trajectoires BTP : les parcours d’exception des nommés [4/10]
- © THIETVU

Publi-rédactionnel

Trajectoires BTP : les parcours d’exception des nommés [4/10]

le 24/10/2018  |  Trajectoires BTP

Le Moniteur vous présente le trophée Trajectoires du BTP, qui met en lumière la diversité des métiers de la construction et récompense les carrières de ses acteurs. Les trophées seront remis le 5 novembre à Paris. Découvrez aujourd’hui les nommés de la catégorie « meilleure trajectoire managériale ».

Trophée de la meilleure trajectoire Managériale

Sophie Clerc ( Bouygues Bâtiment Ile-de-France)

Imaginer une culture juste ! C’est depuis maintenant près de deux ans la grande affaire de Sophie Clerc, responsable expertise prévention-sécurité pour Bouygues Bâtiment Ile-de-France. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur généraliste délivré par Mines Alès, elle intègre l’entreprise en 2004 avant de rejoindre la branche Habitat Social trois ans plus tard en tant qu’ingénieur méthodes.

Après avoir longtemps travaillé sur les questions de chrono-analyse, qui consiste à mesurer le temps de réalisation des ouvrages afin de pouvoir modéliser le temps nécessaire à la réalisation de futures opérations, Sophie Clerc s’est par la suite penchée sur le développement de la culture sécurité.

Pendant six ans, en partenariat avec l’Institut pour une culture de sécurité industrielle (Icsi), elle a œuvré à ancrer cette culture au sein de l’entreprise : diagnostics culture sécurité, accompagnement des managers, construction participative des démarches de prévention, management de la sécurité basé sur les risques et non pas uniquement sur les accidents, valorisation, sécurité en phase corps d’état secondaire.

Autant d’actions qui ont permis en quatre ans de diviser par 1,8 le nombre d’accidents avec arrêt en production propre, et par 16 les risques majeurs. Une expertise en facteurs humains et organisationnels qu’elle met au service de l’ensemble des unités opérationnelles de Bouygues Bâtiment Ile-de-France depuis fin 2016.

A la suite d’un diagnostic réalisé en partenariat avec l’Icsi, sur l’ensemble du périmètre, soit quelque 5 000 collaborateurs, Sophie Clerc constate que le management était au cœur de la sécurité, notamment l’organisation mise en place sur les opérations, tout en apportant la preuve que la sécurité ne représentait pas un coût pour l’entreprise. Ce qui lui a permis de convaincre le Comité de direction de s’engager sur le projet de développement d’une culture juste, une démarche 100% participative, en s’interrogeant sur comment mieux encourager et valoriser les comportements pro-actifs et sur comment encourager la remontée d’incidents, essentielle à l’amélioration de la sécurité.

Avec un objectif affiché, que les managers s’approprient cette démarche, pour qu’elle devienne une pratique et un réflexe partagés.

Bouygues Bâtiment Ile-de-France, filiale de Bouygues Construction, développe pour ses clients une compétence globale à travers les spécialités de l’ensemble de ses structures organisées en 3 pôles : Pôle conseil et développement immobilier ; pôle logement et industrie ; pôle tertiaire.

Nicolas Pouvreau (Canametal)

Directeur général de CANAMETAL depuis 2010, Nicolas Pouvreau avait rejoint dix ans plus tôt cette entreprise de construction métallique créée au début des années 1960, en tant que Directeur de production. A l’époque filiale française de la société canadienne de BTP Canam Manac, il avait pour mission de réorganiser l’outil de production devenu vieillissant, ce qu’il fit en renouvelant les effectifs afin de monter en compétence et d’améliorer les rendements.

Devenu Directeur d’établissement cinq ans plus tard, il s’agissait cette fois de réorienter l’entreprise en la positionnant sur le secteur de fournisseur et de sous-traitant en construction métallique. A charge pour lui de convaincre les sociétés concurrentes de devenir clients exclusifs de son entreprise afin d’ouvrir de nouveaux marchés dans l’industrie et les travaux publics. Ce qui dans le même temps a conduit Nicolas Pouvreau à réfléchir à une nouvelle organisation au sein de la société, une réorganisation interne devenue indispensable pour se lancer pleinement dans le métier de prestataire de service.

Devenue CANAMETAL en 2016, la filiale de SDLH (SERPIB Developpement Holding) doit relever de nouveaux défis face à une concurrence étrangère particulièrement agressive. Après avoir engagé un important plan d’économies l’année précédente, la direction décide de se repositionner sur son coeur de métier, réduisant progressivement certaines de ses activités pour se concentrer sur un marché prometteur, celui des poutres reconstituées soudées (PRS).

Avec l’objectif affiché de faire progresser le chiffre d’affaires d’un million d’euros chaque année, et d’atteindre 20 millions d’euros de CA au bout de cinq ans. En clair de se positionner comme leader de son marché, sans pour autant abandonner les valeurs fondatrices de l’entreprise, que sont l’entreprenariat familial et la place des hommes au cœur de l’action.

En moins de vingt ans, Nicolas Pouvreau aura donc engagé CANAMETAL sur de nouveaux rails, tout en fidélisant et en développant les compétences des salariés de l’entreprise. L’année 2017 sera marquée par la création de l’école CANAMETAL, en partenariat avec l’Institut de soudure, dans le but de former les futurs assembleurs-soudeurs de l’entreprise.

Prestataire en structure acier, CANAMETAL (Niort) est une entreprise sous-traitante pour les professionnels de la charpente métallique, du bâtiment, du BTP et de l’industrie en France.

Rachid KRICHE (Bouygues Bâtiment IDF/ Rénovation privée)

Rachid Kriche est sans nul doute l’un des plus beaux exemples de progression et d’évolution professionnelle que Bouygues Bâtiment Île-de-France peut offrir à ses collaborateurs par le biais de sa politique de formation continue. Titulaire d’un Bac comptabilité (G2), il entre dans l’entreprise en 1992 comme manœuvre ferrailleur (ouvrier compagnon) et se voit propulser vingt-cinq ans plus tard Secrétaire de l’Ordre des Compagnons du Minorange, l’élite du groupe Bouygues.

Une ascension qui ne doit rien au hasard, tant Rachid Kriche n’a eu de cesse tout au long de ces vingt-cinq années d’affirmer sa volonté, faite de travail et d’effort, de progresser au sein de l’entreprise. Arrivé depuis un an à peine, il intègre la formation jeune bâtisseur, devient coffreur puis connait son premier poste à responsabilité en se voyant confier le management d’une équipe d’une dizaine de personnes sur le chantier du centre commercial Carré Sénart en 2001.

Passé assistant chef de chantier, c’est à l’issue d’un nouveau cursus de formation interne qu’il rejoint en 2003 les équipes de Rénovation Privée au sein de Bouygues Bâtiment IDF, jusqu’à devenir Chef de groupe maîtrise et responsable de tous les corps d’état en coordination production en 2017. Quelques mois plus tard, le voilà donc nommé à 45 ans, Secrétaire de l’Ordre des Compagnons du Minorange. Il devient ainsi, et pour la première fois depuis sa création en 1963 par Francis Bouygues, le premier collaborateur issu du terrain à rejoindre ce poste prestigieux, réclamant compétences opérationnelles, de management, de communication et de ressources humaines.

Depuis un peu plus d’un an maintenant, Rachid Kriche s’est attelé à reconstruire l’Ordre qu’il connait bien pour l’avoir intégré en 1996 et en avoir été l’un des membres du bureau au début des années 2000. Un Ordre désormais géré de manière autonome par ses 229 compagnons et qu’il souhaite moderniser tout en conservant l’état d’esprit, la qualité du savoir-faire, la transmission, ses valeurs et ses devoirs, pour faire de cette reconnaissance interne un atout pour l’attractivité des métiers de compagnon du bâtiment auprès des jeunes générations.

Unité opérationnelle de Bouygues Bâtiment Ile-de-France, Rénovation Privée offre un accompagnement global et sur-mesure pour des projets de rénovation en immobilier d’entreprise, hôtellerie, commerce et résidentiel privé.

Commentaires

Trajectoires BTP : les parcours d’exception des nommés [4/10]

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur