Performance énergétique

Toutes les opérations immobilières de l’Espace Défense Seine Arche seront certifiées HQE et H&E

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gestion et opérations immobilières - Haute Qualité Environnementale - HQE - Normalisation - Marquage CE

Hugues Parant, Directeur général de l’Etablissement public d’aménagement de la Défense Seine-Arche, Antoine Desbarrières, Président de Cerqual et Patrick Nossent, Président de Certivéa, ont signé, le 26 juin 2014, deux conventions visant à garantir la qualité d’usage en matière de bureaux et de logements par l’obtention des certifications HQE et H&E délivrées par ces deux organismes pour tous les projets immobiliers à venir dans l’Espace Défense Seine Arche.

L’Epadesa reconduit ainsi une action identique à celle engagée en 2004 avec Cerqual, sur le territoire de Seine Arche. Depuis 2009 et les premières livraisons, 1700 logements ont été certifiés H&E, soit l’intégralité de la production.

Il s’agit désormais d’étendre ce périmètre de certification obligatoire à l’ensemble de l’Espace Défense Seine Arche pour les logements (3600 logements seront produits d’ici 2019), mais également pour toutes les autres opérations hors logements (bureaux, commerces, activités etc.).

Cette obligation définit un niveau d’exigence minimal de qualité environnementale et d’usage que les maîtres d’ouvrage devront atteindre dans leurs opérations. L’EPADESA les incitera également à dépasser ces certifications en visant par exemple :

– des profils HQE particulièrement performants, notamment sur les cibles confort et santé,

– des certifications complémentaires (ex : Effinergie)

– pour les bureaux des certifications internationales reconnues (LEED, BREEAM).

 

Observatoire de la performance énergétique des bâtiments

 

En 2013, 80% des transactions de bureaux de plus de 5 000 m2 en Ile-de-France ont concerné soit du neuf, soit de la rénovation lourde. Pour assurer le maintien de l’attractivité du quartier d’affaires et de l’Espace Défense Seine Arche, il est nécessaire de rénover les actifs à mesure que ces derniers vieillissent et d’organiser une démarche permanente de réhabilitation.

Pour cela, l’Epadesa se dote d’un outil permettant de mesurer la performance énergétique et environnementale des actifs immobiliers : un Observatoire de la performance énergétique des bâtiments qui permettra à la fois d’identifier les bâtiments les plus vertueux et de fournir des éléments de discussion avec les propriétaires d’actifs obsolètes ou en passe de l’être. Il s’agit de construire un outil d’aide à la décision pour organiser les projets de rénovation, de réhabilitation ou de démolition/reconstruction. Dans cette optique également, une démarche proactive et systématique de rencontre avec les grands propriétaires de l’Espace Défense Seine Arche sera initiée.

Le prestataire retenu pour la mise en oeuvre de l’Observatoire est Goodwill Management, cabinet spécialisé dans le domaine de la performance énergétique et environnementale du bâtiment, et l’évaluation du capital immatériel. Cette mission, qui débutera au 2ème semestre, se déroulera en phases successives sur plusieurs années.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X