En direct

Tours Les logements privés donnent le ton aux Deux-Lions

anne-marie jelonek |  le 05/12/1997  |  LogementCollectivités localesUrbanismeRéglementationCher

- Les Bâtisseurs associés vont construire « Le Clos du lac », le premier programme de logements privés du quartier des Deux-Lions.

Les Bâtisseurs associés ont lancé, fin novembre, les travaux du premier programme de logements sur le nouveau quartier des Deux-Lions, à Tours.

Le promoteur Daniel Roux - qui vient de choisir les entreprises Savoie et Capi de Chambray-lès-Tours pour le gros oeuvre - fait ainsi figure de pionnier sur cet ancien technopôle, transformé il y a un an et demi en zone urbaine. La municipalité espère voir se construire 800 logements dans les cinq ans qui viennent (« Le Moniteur » du 26 juillet 1996). Le projet des Bâtisseurs, baptisé « Le Clos du lac », livrera donc les 88 premiers, et donne un ton architectural innovant à ce quartier en devenir.

Imaginé par l'architecte tourangeau Dominique Blondel, « Le Clos lac » étonne par ses allures de marina, inspirées par la proximité de l'eau (le lac et le Cher), mais permises aussi par les nouvelles règles urbanistiques tourangelles. « Grâce au nouveau plan d'occupation des sols et à la nouvelle charte urbanistique qui invite à utiliser des matériaux nouveaux, explique Daniel Roux, directeur commercial des Bâtisseurs, nous avons pu faire des choses jusqu'alors complètement interdites à Tours. »

Dominique Blondel a donc dessiné des toits courbes, doté les appartements de terrasses de 40 m2, et les étages de balcons significatifs. Il a utilisé le zinc naturel pour les toitures ; le bois, le béton lazuré et beaucoup de verre pour les façades.

L'ensemble du projet - qui sera le seul de cette zone à faire face au lac - s'articule autour de deux bâtiments parallèles, séparés par une rue et un jardin privatif disposant par ailleurs d'un parking. Un premier collectif en R + 3 comprend 70 logements (T2, T3) destinés aux investisseurs.

A quelques mètres, une bande de 18 autres logements en R + 2 donne directement sur le lac, ces derniers pouvant astucieusement se moduler en véritables maisons de ville. Ici, chaque logement bénéficie d'un garage, et tous les rez-de-chaussée, d'un jardin de 200 m2. Ce T3 de 67 m2 peut ainsi s'ajouter au T5 en duplex, proposé à l'étage, pour former une maison de plus de 150 m2.

L'absence de services et d'infrastructures sur un site de 60 ha encore un peu désert n'a pas contrarié la commercialisation du programme entamé il y a seulement trois mois. Daniel Roux, qui s'est appliqué à vendre la ville à la campagne, avec vue imprenable sur le lac, affirme aujourd'hui que la première tranche de son programme (une quarantaine de logements) est vendue à 80 %. Les contraintes techniques imposées par le site, qui a été largement remblayé, ne l'ont pas découragé non plus.

« Les fondations sur pieux ont entraîné un surcoût empêchant l'opération d'être une exceptionnelle affaire question foncier, mais, précise-t-il immédiatement, l'aménageur, en l'occurrence la Société d'équipement de la Touraine, a parfaitement maîtrisé les coûts. Elle nous a proposé le mètre carré de Shon à 850 francs HT. »

Les logements, qui sont vendus 10 000 francs le mètre carré, devraient être livrés en juin 1998.

DESSIN : Face au lac de la Bergeronnerie, les logements imaginés par Dominique Blondel sont modulables. Les T3 + jardin + garage en rez-de-chaussée peuvent s'ajouter aux T5 en duplex avec terrasse, proposés à l'étage.

D'autres chantiers vont suivre

D'autres chantiers devraient démarrer en cette fin d'année sur le quartier : un complexe cinématographique de douze salles - qui ouvrira finalement avec une petite année de retard - et un bowling qui remplacera celui de Joué-lès-Tours. Côté logement, le promoteur Art et Bat est sur le point de déposer un permis pour la construction de 46 maisons de ville avec jardin. Les travaux démarreraient à la fin du premier trimestre 1998. La Semivit est également porteuse d'un programme d'une trentaine de maisons de ville qu'elle a confié au cabinet Boille.

Commentaires

Tours Les logements privés donnent le ton aux Deux-Lions

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX