En direct

Tour Saint-Gobain : la guerre des mots continue entre Vinci et les façadiers français
La Tour M2 ou Saint-Gobain - © VALODE ET PISTRE

Tour Saint-Gobain : la guerre des mots continue entre Vinci et les façadiers français

le 29/11/2016  |  Produits et matérielsIndustrieMenuiseriesSecond œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Produits et matériels
Industrie
Menuiseries
Second œuvre
Valider

Les entreprises françaises de menuiseries en aluminium ont assuré que, contrairement aux affirmations de Vinci, elles sont capables de mener des travaux sur la facade vitrée de la tour Saint-Gobain à La Défense confiés à une société turque.

Accusé de privilégier la sous-traitance étrangère pour les façades de la tour Saint-Gobain de La Défense haute de 39 étages, en choisissant le groupe Metal Yapi, Vinci avait jugé que "très peu" de PME françaises pouvaient réaliser un tel ouvrage.

"C'est faux", a répliqué le 28 novembre l'organisation professionnelle SNFA, qui réunit 185 entreprises spécialistes des menuiseries aluminium (vérandas, fenêtres, façades), dans un communiqué. "Plusieurs entreprises françaises sont en mesure de réaliser les façades de la tour Saint-Gobain. Et lorsqu'elles ne peuvent le faire seules, des groupements d'entreprises sont possibles", a-t-elle ajouté. Les PME hexagonales ne sous-traitent pas non plus elles-mêmes à des entreprises étrangères, a assuré la SNFA.

"Les entreprises françaises ont leurs propres ingénierie et bureaux d'études, elles fabriquent en France dans leurs ateliers et si elles sont amenées à sous-traiter des prestations liées à la mise en oeuvre, elles le font auprès de sociétés établies en France et employant du personnel sous contrat de travail français", écrit-elle.

Vinci avait par ailleurs déclaré avoir réservé à des PME françaises les contrats portant sur le socle et la coiffe de la tour, "plus adaptés à leur savoir-faire". Mais les façadiers sont, au contraire, "au premier chef intéressés par les façades courantes de la tour, lesquelles sont plus adaptées à leur technicité et outils de production", a indiqué lundi la SNFA.

Commentaires

Tour Saint-Gobain : la guerre des mots continue entre Vinci et les façadiers français

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur