En direct

Tour de France des opérations nommées à la Première œuvre 2011 (1/8)
Gymnase pour la Ville de Roubaix - © © Clément Guillaume

Tour de France des opérations nommées à la Première œuvre 2011 (1/8)

MARGOT GUISLAIN |  le 19/12/2011  |  Pas-de-CalaisLandesFrance entièreArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Pas-de-Calais
Landes
France entière
Architecture
Valider

Du 19 au 28 décembre, la rédaction d’AMC vous propose de traverser la France, du Nord au Sud, sur la route des opérations nommées au prix d’architecture de la Première œuvre 2011. Etape du jour : un gymnase pour la Ville de Calais, réalisé par Pierre Frinault et David Jouquand (agence Remingtonstyle).

A Calais, dans la ZAC du Beau Marais, caractérisée par ses grands ensembles de logements des années 1960, sa chaufferie centrale, dont les deux cheminées s’élèvent en beffroi, et son blockhaus de la Seconde guerre mondiale, la création d’un gymnase (salle multi-sports et salle de danse) prend toute la dimension d’un équipement public de quartier qui doit arriver à trouver sa place. Les architectes de l’agence Remingtonstyle, Pierre Frinault et David Jouquand, ont répondu à cette problématique par le traitement des abords et l’association du gymnase avec le blockhaus voisin, faisant de ces deux édifices opaques l’objet d’une petite composition urbaine et paysagère. A l’arrière du bâtiment, un petit sentier permet d’accéder sur le toit du blockhaus, où se trouve aménagé un chemin de ronde. Depuis ce point d’observation, l’intérieur de la salle  de sport est visible au travers de percements dans la façade. L’ensemble de la composition architecturale a été calé sur une trame de 120?cm, qu’il s’agisse de la structure porteuse ou des matériaux, bois, béton et verre. Ainsi, en est-il, à l’extérieur, des panneaux de bois 3?plis, lasurés en marron et posés en écailles, qui habillent les façades, des modules de béton préfabriqué qui forment le soubassement, des vitrages et des pans de béton verticaux qui font office de brise-soleil au rez-de-chaussée. A l’intérieur, le rythme des poutres est réglé sur le même pas de telle manière à faire de la structure primaire en bois la matière même du plafond?; aux murs, des panneaux de bois de type Triply de teinte dorée reprennent le rythme de l’habillage extérieur. Avec une logique sans faille, un petit équipement sportif est ainsi né au milieu d’un paysage urbain quelque peu en pagaille.

Palmarès

Le prix d’architecture de la Première œuvre 2011 a été décerné le 28 novembre par le Groupe Moniteur aux bureaux pour agriculteurs à Liposthey (Landes), réalisés par l'architecte Vanessa Larrère pour le compte du Groupe Larrère et Fils.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Calais.

Maîtrise d’œuvre : Pierre Frinault et David Jouquand, architectes (Remingtonstyle). BET : Hélios (fluides), Ingébois (structure), Vivié SA (acoustique), ATMO (économie).

Surface : 1725 m2 Shon.

Coût : 2,1 millions euros HT.

Commentaires

Tour de France des opérations nommées à la Première œuvre 2011 (1/8)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur