En direct

Tour de France des bâtiments nominés à la Première œuvre 2013 : Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)

Margaux Darrieus |  le 08/01/2014  |  Seine-Saint-DenisArchitectureBâtimentPrix d'architectureLogement social

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Seine-Saint-Denis
Architecture
Bâtiment
Prix d'architecture
Logement social
Transports
France entière
Immobilier
Logement
Technique
Professionnels
Valider

Du 7 au 15 janvier, LeMoniteur.fr vous propose de parcourir la France sur la route des bâtiments nominés au prix d’architecture de la Première œuvre 2013. Etape du jour : Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), où l’architecte Benjamin Gauthier a réalisé six?logements sociaux pour l’Office public de l’habitat.

La géométrie découpée de cette opération est issue d’une manipulation intelligente des réglementations urbaines. Pour densifier efficacement une parcelle traversante de 230?m², l’architecte adosse son intervention aux deux pignons voisins, la faisant entrer dans la catégorie non soumise au COS de «?comblement de dent creuse?». Étalée sur la totalité de l’emprise foncière, l’opération double la surface habitable et colmate les fronts bâtis interrompus par le vide d’origine. Les masses bâties sont modelées dans l’alignement des immeubles voisins pour répondre aux caractères urbains des voies cadrant le site?: un boulevard à l’ouest, une petite rue à l’est. Ménageant un jardin de chaque côté de la parcelle, le bâtiment est fragmenté en deux volumes disposés en baïonnette et articulés par les circulations verticales.

Blocs de pierre ponce structurels

À l’intérieur, la répartition programmatique suit la logique contextuelle?: le commerce s’ouvre sur le boulevard?; les équipements communs aux logements (hall, local vélos, poubelles…) sont accessibles depuis la rue. Si l’ensemble des logements jouit d’une triple orientation, les espaces extérieurs varient selon leur disposition. Dans le volume aligné côté rue, les séjours s’ouvrent sur une large terrasse de plein sud. Côté boulevard, le recul réglementaire par rapport à la limite parcellaire permet d’ouvrir le séjour sur un balcon. Dans cette opération sans face arrière, c’est le traitement uniforme des façades d’un côté et de l’autre de la parcelle qui marque l’unité de l’intervention. Réalisé en blocs de pierre ponce structurels de 35?cm d’épaisseur sans isolation rapportée, le bâtiment est couvert de plaquettes de parement. Des moucharabiehs en briques pleines permettent l’éclairage naturel des circulations, du local poubelle et des espaces de services du local commercial donnant côté rue.

Tous les bâtiments nominés au prix d’architecture de la Première œuvre 2013 sont à retrouver dans la revue AMC « Une année d’architecture en France », datée de décembre 2013/janvier 2014 (pp. 111-129).

Fiche technique

Lieu?: Aubervilliers, Seine-Saint-Denis

Maîtrise d’ouvrage?: OPH d’Aubervilliers

Maîtrise d’œuvre?: Benjamin Gauthier, architecte?; Philipe Duval, économiste?; Bethac, BET thermique, fluides?; Albert et Cie, intervenant développement durable

Programme?: 6?logements sociaux et un commerce

Surface?: 494?m2 Shab?; 664?m2 Shon

Coût?: 1,07 M€?HT

Commentaires

Tour de France des bâtiments nominés à la Première œuvre 2013 : Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur