Réalisations

Tour de France des bâtiments nominés à la Première œuvre 2012 (6/6)

Mots clés : Architecte - Architecture - Bâtiment d’habitation individuel - Logement social - Prix d'architecture - Réseau routier

Du 11 au 18 janvier, la rédaction d’AMC vous propose de traverser la France, du Nord au Sud, sur la route des bâtiments nominés au prix d’architecture de la Première œuvre 2012. Etape du jour : Paris (11e), où l’agence H2O architectes a réalisé 20 logements sociaux pour la Siemp.

Propriété d’un marchand de sommeil, classé insalubre puis acquis par la Ville de Paris après un incendie, cet immeuble haussmannien a fait l’objet d’une réhabilitation profonde pour créer vingt logements sociaux à la place des 28 existants, non réglementaires. Petite opportunité spatiale, la parcelle incluait la dent creuse voisine (6×2 m), libérée de son bâti pour pouvoir étirer la surface des futures habitations. Profitant des qualités structurelles de l’existant, les architectes ont pu, en ne faisant tomber que les cloisons légères, rationaliser l’organisation intérieure des logements désormais spacieux et lumineux. Le regroupement des circulations verticales a également permis la création, dans une ancienne cage d’escalier circulaire, de salles de bains et de cuisines. Ainsi, les deux lots d’origine en « L » autour de la cour sont aujourd’hui desservis par un même escalier, accessible depuis le porche conservé entre les trois commerces du rez-de-chaussée. Cette répartition profite également des nombreuses ouvertures sur le cœur d’îlot toutes conservées pour éclairer naturellement les circulations de l’immeuble. Seule partie visible de ce travail de précision, l’extension est imaginée en bow-window sur la ville. Sculpté pour optimiser l’occupation de la petite parcelle tout en respectant les covisibilités serrées avec le pignon percé du mitoyen, le volume alterne pleins et vides de biais pour s’affranchir de l’alignement monotone de la rue et offrir des points de vue inédits. Réalisé en modules de béton préfabriqués teintés dans la masse, il devient une plus-value spatiale et lumineuse pour chaque logement. Terrasse abritée, jardinière ou pièce en plus orientée plein sud, il est le totem du renouveau d’un immeuble longtemps symbole des difficultés sociales du quartier.

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage: Siemp

Maîtrise d’œuvre: H2O (Charlotte Hubert, Jean-Jacques Hubert, Antoine Santiard), architectes; Grif, BET structure; Ingénierie Louis Choulet, BET fluides et HQE; Cabinet Virtz, économiste; Benoît Santiard, signalétique

Programme: réhabilitation et extension de 20 logements sociaux, 3 locaux commerciaux

Calendrier: concours, 2008; livraison, mars 2012

Surface: 1 870 m2 Shon

Coût: 2,8 millions d’euros HT

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X