Réalisations

Tour de France des bâtiments nominés à la Première œuvre 2012 (1/6)

Mots clés : Architecte - Architecture - Bâtiment d’habitation individuel - Conservation du patrimoine - Logement social - Prix d'architecture - Réseau routier

La cérémonie de remise du prix d’architecture de Première œuvre 2012 aura lieu le 28 janvier à Paris, à la Cité de l’architecture et du patrimoine. Du 11 au 18 janvier, la rédaction d’AMC vous propose de traverser la France, du Nord au Sud, sur la route des bâtiments nominés. Etape du jour : Béthune (Pas-de-Calais), où l’agence Fres Architectes a réalisé 23 logements sociaux pour Pas-de-Calais Habitat.

Situé dans un secteur Anru de Béthune (Pas-de-Calais), ce monolithe de briques noires s’impose par la justesse de son implantation et la finesse de ses détails qui concourent à façonner une nouvelle urbanité dans un quartier aménagé après-guerre. Calé à l’alignement de deux boulevards pour marquer d’un angle vif leur carrefour, l’immeuble referme l’îlot en dissimulant à l’arrière des jardins privés, une cour commune et un parking paysagé. En R+3 à ses extrémités, il s’élève à R+5 à l’angle des rues pour répondre par la hauteur aux tours environnantes. Au pied du volume le plus haut, une faille à R+2 ménage une terrasse à partager.

 

Mise en scène du seuil

 

Cette masse économe en découpe cache une grande diversité de typologies, du T2 au T6, du simplex au triplex avec terrasse et à des logements individuels avec jardin. Accessibles depuis la rue, ces derniers sont séparés de l’espace public par quelques marches et le creux formé dans la façade par leur porte d’entrée installée en retrait. Au-dessus, des logements en duplex sont desservis par une coursive extérieure reliée à l’unique circulation verticale, sans ascenseur, de l’immeuble. Cette mise en scène du seuil est également soignée dans le hall collectif. Vitré sur deux façades pour éviter la mono-orientation, il s’adresse aux deux voies de circulation entérinant ainsi le rôle de pivot du bâtiment. Partout, les ouvertures aux menuiseries coulissantes toute hauteur sont avancées au nu extérieur des façades grâce à un précadre en bois de movingui. Appliquées aléatoirement, elles éclairent et donnent du relief au plan rude des briques. À l’intérieur des logements, ces saillies de quelques centimètres offrent de la profondeur aux espaces de vie baignés de lumière.

Focus

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Pas-de-Calais Habitat

Maîtrise d’œuvre : Fres Architectes (Sara Martin Camara, Laurent Gravier), architectes ; Kenk, architectes associés ; Seca Ingénierie, BET TCE

Surface : 2322 m2 Shon

Coût des travaux : 2,8 millions d’euros HT

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X