En direct

Toulouse : un restaurant universitaire en hors d'oeuvre du nouveau campus du Mirail
Habillé d'une résille en béton blanc, le bâtiment est directement en contact avec l'extérieur grâce à ses quatre façades vitrées - © © CGionis- Communication -Crous de Toulouse

Toulouse : un restaurant universitaire en hors d'oeuvre du nouveau campus du Mirail

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 29/11/2013  |  ArchitectureBâtimentHaute-GaronneInternationalFrance entière

Le restaurant universitaire de l'université Toulouse II-Le Mirail a été inauguré le 28 novembre à Toulouse. Sa réalisation s'inscrit dans le cadre de la reconstruction intégrale du campus du Mirail qui doit s'achever en 2016.

Inauguré le 28 novembre, près d'un an après sa mise en service, le restaurant universitaire de l'Université de Toulouse II-Le Mirail est une nouvelle preuve de la transformation en cours sur le campus du Mirail à Toulouse (Haute-Garonne). Les cofinanceurs et différents maîtres d'ouvrage étaient là pour témoigner de la dynamique enclenchée pour restructurer dans son intégralité le site universitaire (23 hectares) conçu dans les années 1960 par l'équipe d'architectes Candilis-Josic-Woods : de Martin Malvy, président du conseil régional de Midi-Pyrénées à Jean-Michel Minovez, président de l'Université Toulouse II - Le Mirail, en passant par Hélène Bernard, rectrice de l'Académie de Toulouse, Pierre Izard, président du conseil général de la Haute-Garonne, et Françoise Bir, nouvelle directrice du Centre régional des Œuvres Universitaires et Scolaires.

Renouveau

Le restaurant universitaire n'est pas compris dans le contrat de partenariat public-privé attribué, en décembre 2012, par l'université Toulouse II-Mirail au groupe Vinci Construction France pour réaliser la restructuration du campus, « mais il est un des éléments essentiels de ce renouveau », a déclaré Jean-Michel Minovez qui a « salué le bâtiment beau et fonctionnel ».

Résille en béton blanc

Construit sous la maîtrise d'ouvrage du conseil régional de Midi-Pyrénées et la maîtrise d’œuvre de l'agence d'architecture toulousaine Atelier 13-Loupiac, le bâtiment (3 800 m2 shon), en forme de rectangle, est directement en contact avec l'extérieur grâce à ses quatre façades vitrées. Depuis le nord, il donne d'ailleurs sur un espace vert, cœur de la faculté. Habillé d'une résille en béton blanc « pour donner un signal fort » mais aussi pour le protéger du soleil, l'équipement répond au label BBC. Un grand soin a été apporté à l'acoustique pour un équipement qui prépare 2 600 repas par jour. «La résine coulée au sol sur un centimètre d'épaisseur et les plafonds recouverts de lames en bois contribuent à couper la résonance, ainsi que les caissons anti-bruits installés dans les locaux techniques », explique Pascal Pujalte, chargé de projets au bureau d'études Grontmij, assistant à maîtrise d'ouvrage.

UFR psychologie

En parallèle du chantier de reconstruction du campus conduit par Vinci Construction, le conseil régional de Midi-Pyrénées espère débuter la réhabilitation de l'UFR Psychologie et des amphithéâtres associés (10 000 m2 de shon), dont la conception a déjà été confiée aux Toulousains Espagno-Milani. La promesse de l'Etat d'apporter sa part de 13,1 millions d'euros sur un total de 35,7 millions d'euros TDC, devrait permettre de lancer le chantier en juin 2014, avant la signature du prochain contrat de projet Etat-Région.

Au total, la reconstruction du site universitaire aura coûté 350 millions d'euros, avec une participation de la Région de 73 millions d'euros.

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : conseil régional de Midi-Pyrénées.

Maîtrise d'œuvre : Atelier 13, Nicole et Jean-Philippe Loupiac (architectes) ; Betem Ingénierie (BET) ; EFC (cuisine) ; DB Air (acoustique).

Entreprises : Mas (gros œuvre) ; Labastère (menuiserie extérieure) ; Socorem (électricité) ; TVS (chauffage) ; Thirode (cuisine).

Coût final de l'opération : 12,5 millions TTC.

Le restaurant universitaire, dont le budget prévisionnel s'élevait au départ à 14 millions d'euros TTC, a été financé au titre du Contrat de Projets Etat Région 2007-2013 à hauteur de 6 millions d'euros par la Région, 4,5 millions d'euros par l'Etat, 3 millions d'euros par le Conseil général de Haute-Garonne et 400.000 euros par le Cnous.

Commentaires

Toulouse : un restaurant universitaire en hors d'oeuvre du nouveau campus du Mirail

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur