Toulouse Métropole : un Catalan et trois Toulousains lauréats de l'appel à idées sur l'habitat intermédiaire
Le projet de l'agence Laurens & Loustau Architectes - © © Oppidea

Toulouse Métropole : un Catalan et trois Toulousains lauréats de l'appel à idées sur l'habitat intermédiaire

Christiane Wanaverbecq (bureau Sud Ouest du Moniteur) |  le 02/07/2013  |  ToulouseEtatCultureFrance Haute-Garonne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Toulouse
Etat
Culture
France
Haute-Garonne
Europe
Profession
Architecture
Bâtiment
ERP
Valider

Oppidea, la Sem d'aménagement de la communauté urbaine Toulouse Métropole, a dévoilé le 28 juin au musée des Abattoirs de Toulouse (Haute-Garonne) le nom des quatre lauréats de son appel à idées sur l'habitat intermédiaire « Densité désirable » lancé le 8 avril dernier.

Maîtrise des coûts et adaptabilité des logements font partie des caractéristiques des quatre projets retenus par la société d'économie mixte (SEM) d'aménagement Oppidéa et la communauté urbaine Toulouse Métropole suite à l'appel à idées sur la production de logements intermédiaires «désirables et accessibles ». Sur les 70 candidatures issues de la France entière et d'Espagne, pour deux d'entre-elles,  le jury composé d'élus et techniciens de la Sem, ainsi que de professionnels, a retenu deux lauréats dans la catégorie « Maîtrise d'ouvrage et équipe concepteurs", et deux autres, dans la catégorie « concepteurs ». Leurs noms ont été révélés le 28 juin, lors d'une cérémonie organisée au musée des Abattoirs à Toulouse (Haute-Garonne).

Dans la catégorie « Maîtrise d'ouvrage et équipe concepteurs » a été récompensé le projet porté par le promoteur toulousain Green City et le bailleur social La cité Jardins avec comme maîtres d'oeuvre les Ateliers Jean-François Martinie associés pour l'exécution à SCIB. Parmi les principaux points forts de la proposition baptisée « Plus petit plot possible », figure le concept de plots de 6 logements évolutifs et modulables. Traversants avec cellier, dont certains avec une triple orientation, ils forment un assemblage de plots qui permet une adaptation à différents fonciers. L'équipe a travaillé le stationnenement, semi-intégré au bâtiment, et le confort d'usage. Elle a également cherché à optimiser la construction avec un coût situé à 1095 euros HT/m2 Shab et pour un prix de vente avec garage de 2 800 euros/m2 Shab. Pour Oppidéa, « l'équipe complète avait l'avantage de présenter un projet opérationnel crédible, sécurisé et appropriable par les futurs occupants ».

Modularité et coût de construction maîtrisé

La seconde équipe retenue dans cette première catégorie est conduite par le promoteur Icade et le bailleur Groupe SNI/Nouveau Logis méridional. Avec les architectes de l'agence Bellouard, Montlaur et Balducchi secondés par le maître d'oeuvre d'exécution l'entreprise générale GBMP, les deux maîtres d'ouvrage ont conçu un concept baptisé « Entre passerelles et jardins ». Ils proposent d'organiser sur 6 000 m2 deux unités de 25 logements autour d'une rue à étages qui permet de gérer la circulation voiture au rez-de-chaussée et piétonne aux étage. Au total, l'ensemble comprend trois unités d'habitation qui se superposent : la maison jardin au rez-de-chaussée, la maison village conçue en duplex en R+1 et R+2, et enfin , la maison perchée en R+3 avec terrasse. Le coût de construction affiché s'élève à 1 200 euros HT/m2/Shab (VRD compris).

Le projet de l'agence Jornetllopastor + Forgas
Le projet de l'agence Jornetllopastor + Forgas - © © Oppidea

Dans la catégorie des concepteurs, la proposition de l'équipe constituée de l'agence d'architecture catalane Jornetllopastor + Forgas arquitectes et du bureau d'études techniques OTCE Languedoc-Roussillon a obtenu les suffrages du jury. Baptisé « Agrandir et remplir/flexibilité dans le volume », leur concept prévoit une adaptabilité des logements et un accès individualisé dès le rez-de-chaussée. Il comprend aussi un parking couvert par logement intégré au volume. Il est aussi basé sur le principe de volumes modulaires permettant l'utilisation de systèmes de construction préfabriqués. Dans son analyse, Oppidea a mis en avant « une organisation du plan-masse qui répond à la densité attendue avec une fonctionnalité maîtrisée et une adaptabilité à différentes configurations urbaines ».

Le projet Icade/SNI/Nouveau Logis méridional
Le projet Icade/SNI/Nouveau Logis méridional - © © Oppidea

Le jury a ensuite retenu la proposition de l'agence toulousaine Laurens & Loustau Architectes baptisée « Liberté, densité, unicité ». La démarche, basée sur la réinterprétation de modèles d'habitat intermédiaire déjà éprouvés, a retenu l'attention du jury car «s'inscrivait parfaitement dans l'esprit de l'appel à idées ». Un de leur modèle consiste notamment à superposer deux duplex, logements relativement compacts, dont l'indépendance est traitée avec des garages, des entrées opposées et des espaces extérieurs sans vis-à-vis.

Le projet Green City/ La cité Jardins/ Ateliers Jean-François Martinie
Le projet Green City/ La cité Jardins/ Ateliers Jean-François Martinie - © © Oppidea

Oppidea offrira à chacun des quatre lauréats la possibilité de réaliser dans une des ZAC communautaires de Toulouse Métropole leur projet. Pour ceux de la catégorie sans promoteur et bailleur, l'aménageur organisera les modalités du choix d'une maîtrise d'ouvrage compatible avec les idées retenues. L'objectif est d'entrer dans l'opérationnel fin 2013-début 2014.

Les autres projets distingués

Le jury a également distingué huit projets, qui recevront chacun une indemnisation de 5 000 euros.

Les quatre projets primés dans la catégorie « Maîtrise d'ouvrage et équipe concepteur », sont :

-        « AIO, du système aux projets, une recherche sur l'habitat intermédiaire » conçu par le bailleur social Promologis avec les architectes Atelier d'architecture DIANNA/Puig Pujol architecture/V2S Architectes, V. Candau, S. Marty, V. Prunonosa, ainsi que la paysagiste Emma Blanc./

-        « La maison, la vue, l'adaptabilité » conçu par Urbis Réalisations et l'agence Almudever Fabrique d'Architecture.

-        « Le concept AAA : Accessible aujourd'hui, Adaptable demain, Agréable à vivre » avec Crédit Agricole Immobilier et l'agence d'architecture Ar-Quo.

-        « Evolutif, abordable, opérationnel, intimisé », avec Arcade, l'agence Cité architecture et le bureau d'études Atmosphères.

Dans la catégorie des concepteurs ont été primées les propositions suivantes :

-        « Système UNIK : habitat modulable » des architectes Julien Coutineau et Julien Bellart de l'agence C+B Architecture ;

-        « La cour habitée » de Margot Duclot Architectes Associés

-        « Logement intermédiaire et densité désirable » de l'agence COT/Fabrice Bouchaut et du BET Dhominos

-        « Jardins suspendus & maisons assemblées pour une fabrication de la densité » des architectes Atelier A, Sébastien Nichèle et Pierre-Jean Artins.

Commentaires

Toulouse Métropole : un Catalan et trois Toulousains lauréats de l'appel à idées sur l'habitat intermédiaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil