Aménagement

Toulouse : consultation lancée pour un ensemble immobilier qui pourrait abriter l’IRT « Aéronautique Espaces et Systèmes Embarqués »

Mots clés : Economie mixte - Etat et collectivités locales - Gestion et opérations immobilières - Métier de la construction

Oppidea, la SEM d’aménagement de la communauté urbaine Toulouse-Métropole, a lancé une consultation de maîtrise d’œuvre pour concevoir un ensemble immobilier de 24000 m2 de plancher dédié à la recherche technologique dans les domaines « Aéronautique Espaces et Systèmes Embarqués » (AESE). Les candidats doivent déposer le 12 septembre au plus tard leur projet qui doit s’intégrer dans le quartier mixte Toulouse-Montaudran-Aerospace dessiné par l’urbaniste David Mangin.

Sur la ZAC Toulouse-Montaudran-Aerospace, au sud de Toulouse (Haute-Garonne), le futur campus d’innovation prend forme. Après la construction de l’espace Clément-Ader, dédié à la caractérisation des matériaux (agence Séquences, Corcenac associé, arch.) et inauguré cet automne, suivra en 2015 celle d’un ensemble immobilier qui pourra accueillir l’Institut de recherche technologique (IRT) Antoine-de-Saint-Exupéry, l’un des huit labellisés par l’État dans le cadre des « Investissements d’avenir ».

Le concessionnaire de la ZAC de 56 ha, la Société d’économie mixte d’aménagement (SEM) de la communauté urbaine Toulouse-Métropole OPPIDEA, vient de lancer la consultation pour la maîtrise d’œuvre d’un ensemble immobilier d’environ 24000 m2 de surface de plancher. Situé dans la partie sud de la ZAC, en vis-à-vis de l’espace Clément-Ader, il devra comprendre des plateformes technologiques, des bureaux, des laboratoires, des ateliers, ainsi que des espaces mutualisés et un parking de 300 places en silo.

Divisible en lots, l’ensemble aura pour vocation d’accueillir uniquement des acteurs et entreprises intervenant dans la R&D technologique dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués (AESE). Les travaux, pour lesquels une enveloppe prévisionnelle de 45 millions d’euros HT est prévue, devraient démarrer dans le courant de l’été 2015 pour une livraison deux ans plus tard. Située à proximité du complexe scientifique de Rangueil, la ZAC Toulouse-Montaudran-Aerospace se développe sur des terrains occupés autrefois par l’Aéropostale.

Elle conserve en son cœur la piste aérienne historique, partiellement classée. Longue de 1800 mètres, elle constitue l’armature du projet urbain dessiné par David Mangin/SEURA. Outre les 240000 m2 de surface de plancher destinés à rassembler sur un même site les acteurs publics et privés sur trois thématiques (Aéronautique, Espace, Systèmes Embarqués; énergie; numérique), le futur quartier mixte comprendra 20000 m2 dévolus aux services et commerces, 80000 m2 réservés à l’habitat et 15000 m2 d’équipements publics.

Focus

Fiche technique

Clôture des candidatures le 12 septembre 2014 à 12 heures.

Consultation en deux temps :
Phase1 – Candidature : sélection de trois équipes admises à concourir
Jury : début octobre

Phase2 – Concours sur esquisse : désignation de l’équipe lauréate
Jury : fin 2014-début 2015

Le dossier d’appel à candidatures est disponible en cliquant ici…

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X