Industrie/Négoce

« Toujours nous adapter aux demandes »

Mots clés : Bardage - Bois - Distribution

Jean-Marie Gourmaud est gérant de Cité Bois Négoce, un des derniers négoces indépendants de Vendée, situé à Fontenay-le-Comte. Avec une expérience dans le bardage.

 

Quelles évolutions majeures avez-vous observées sur le marché du bardage ?

En réalité, c’est un marché qui bouge assez peu en termes de nouveautés produits, mais les demandes ont évolué, et cela nous oblige à nous adapter. Ainsi, il y a plus d’exigences liées à la décoration, avec des bardages bois colorées et d’autres métalliques. L’isolation thermique par l’extérieur a également fait venir de nouveaux clients sur cette solution. Pour nous, c’est un marché porteur, nous avons réalisé une belle année 2017, et de gros chantiers se profilent déjà pour l’année prochaine.

Quel est le rôle du négoce sur ce marché ?

Le négoce a un rôle de conseil à jouer, mais, surtout, il doit être capable de répondre à des attentes très différentes, et s’adapter à la clientèle. Avec le bardage, nous sommes face à trois prescripteurs différents selon la taille du chantier : les architectes, les poseurs et les particuliers. Nous devons donc apporter une réponse adaptée à chacun. C’est pourquoi, même si nous sommes avant tout un négoce bois, nous développons une gamme de bardages multimatériaux allant du bois au composite en passant par le PVC ou le zinc.

Beaucoup de chantiers de bardage sont réalisés sur mesure. Est-il nécessaire d’avoir du stock pour vous ?

Bien évidemment. Même s’il existe une certaine saisonnalité du marché, nous vendons du bardage tous les jours, il est donc impératif de disposer de stocks. Notre rôle est bien sûr de rester réactifs. Nous avons également développé un centre d’usinage et de rabotage sur le point de vente qui sert faire du bardage sur mesure à la demande. Ce service est très apprécié par nos clients lorsqu’ils ont besoin d’un profil particulier, notamment.

Comment organisez-vous la mise en avant de l’offre bardages ?

Il est essentiel de montrer l’offre pour l’expliquer. Nous avons décidé de mettre en avant le bardage autour d’une mise en situation concrète et très parlante. À l’intérieur du point de vente, nous avons ainsi créé un chalet, lequel est habillé de bardages de différents matériaux. Une découpe a été réalisée afin de bien montrer la manière dont un bardage se met en œuvre, mais également comment il s’articule autour des éléments rapportés, comme les volets roulants.

Vous êtes toujours complètement indépendant.

Avez-vous pensé à rejoindre un groupement d’achats pour vous renforcer sur ce marché ?

Ce n’est pas à l’ordre du jour. Nous sommes fiers d’être certainement le dernier indépendant de Vendée, et cela nous convient parfaitement. Nous avons su instaurer une relation de confiance avec nos clients et nos fournisseurs et cela participe d’une très bonne réactivité. Nous avons pour force une offre très complè te de l’ossature bois au bardage avec un grand niveau d’expertise tout en restant très ancrés dans notre territoire, la proximité étant un atout fort dans notre métier.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X