En direct

Toujours moins d'éoliennes implantées sur le sol français
En France, d'après les chiffres communiqués par le gestionnaire du réseau RTE, la puissance éolienne supplémentaire raccordée en 2012 a baissé pour la troisième année consécutive (1250 MW en 2009, 1190 MW en 2010, 930 MW en 2011 et 760 MW en 2012 soit moins de 320 mats d'une puissance unitaire de 2,4 MW) - © © JournalLive Northumberland/Flick'r

Toujours moins d'éoliennes implantées sur le sol français

eric Leysens |  le 05/03/2013  |  France entièreEuropeEnergies renouvelables

Le dernier baromètre publié par l'Observatoire des énergies renouvelables montre qu'en 2012 un plus grand nombre d'éoliennes ont été implantées en Pologne ou en Roumanie que dans l'Hexagone.

Fin 2012, la puissance éolienne installée dans l'hexagone (territoires d'Outre-Mer inclus) place la France au 5ième rang des nations européennes. Mais, une fois cette puissance rapportée au nombre d'habitants, la France se situe, avec 115 kW/1000 habitants, au 15ème rang européen. Cet indicateur met en lumière le  faible poids de l'énergie produite à partir du vent en France, alors que l'Observatoire des énergies renouvelables considère, dans son rapport, que le potentiel éolien français est l'un des meilleurs d'Europe.

Le classement des puissances rapportées au nombre d'habitants est fort différent de celui des parcs installés. Le Danemark, 7ème parc éolien européen, occupe la première place une fois la puissance rapportée au nombre d'habitants (745 kW/ 1 000 habitants). L'Espagne (490 kW/ 1 000 habitants) et le Portugal (430 kW/ 1 000 habitants) arrivent en deuxième et troisième position devant l'Allemagne, première puissance éolienne européenne.



En 2012, 1000 mats implantés en Allemagne contre 320 en France 

Néanmoins, Outre-Rhin, la progression du parc éolien enregistrée en 2012 est la plus importante en Europe (2 500 MW soit plus de 1000 mats d'une puissance unitaire de 2,4 MW), derrière celle enregistrée Outre-Manche (2 000 MW soit près de 850 mats d'une puissance unitaire de 2,4 MW). En France, d'après les chiffres communiqués par le gestionnaire du réseau RTE,  la puissance éolienne supplémentaire raccordée en 2012 a baissé pour la troisième année consécutive (1250 MW en 2009, 1190 MW en 2010, 930 MW en 2011 et 760 MW en 2012 soit moins de 320 mats d'une puissance unitaire de 2,4 MW).  Le parc implanté en France l'année dernière est inférieur à celui installé en Pologne et en Roumanie, environ 900 MW dans chacun des deux pays.

A ce rythme, les deux appels d'offre offshore lancés par l'Etat français, correspondant à une puissance de 3 200 MW, ne suffiront pas à faire tendre le parc français, cumulant actuellement aux alentours de 8000 MW, vers l'objectif d'un parc de 19 000 MW d'ici 2020.

Commentaires

Toujours moins d'éoliennes implantées sur le sol français

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Montage et exploitation d’un projet éolien

Montage et exploitation d’un projet éolien

Date de parution : 05/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur