Chantiers

Top départ pour le nouveau hall du parc des expositions de Bordeaux-Lac

Mots clés : Architecte - Rénovation d'ouvrage

Elus et architectes réunis ont posé la première pierre de l’extension du parc-expo de Bordeaux.

Profitant des derniers rayons du soleil avant un week-end pluvieux, les élus ont posé la première pierre de l’extension du Palais des congrès et expositions de Bordeaux. Entourant les deux poids lourds, Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole, et Alain Rousset, président de région, la maire de Bruges, Brigitte Terrazza, et Nicolas Florian, le président du conseil d’administration de la Société bordelaise des équipements publics d’expositions et de congrès (Sbepec), maître d’ouvrage de l’opération, et Eric Dulong, président de Congrès expositions de Bordeaux (CEB).

Egalement présents, les deux représentants des architectes bordelais qui ont collaboré au projet qui va sortir de terre: Alain Triaud du cabinet Arsène Henry-Triaud et Emmanuel Lajus du cabinet Brochet Lajus Pueyo.

Alain Juppé a rappelé que le parc des expositions était le deuxième plus grand parc d’expositions de France en province après Lyon par sa surface d’accueil couverte. Congrès expositions de Bordeaux y accueille notamment les salons et congrès internationaux comme Vinexpo et le Congrès mondial sur les systèmes de transport intelligents (ITS) en 2015.

 

Daté et hors capacité

 

Equipement daté, il est complémentaire du Palais des congrès, situé lui aussi sur le secteur de Bordeaux-Lac, au nord de la ville, mais qui n’a pas la capacité d’accueillir les grands congrès de 6 000 participants. L’arrivée de la LGV (2017) et la desserte directe par l’extension C du tramway vers le Parc des expositions avaient déclenché le projet d’extension. Est prévue, en plusieurs phases, la démolition de l’ancien hall 2 (construit en 1989) ainsi que du bâtiment des entrées et des services (qui date de 1969). Elle s’est achevée cet automne. Va suivre la construction d’un nouveau hall d’exposition et de congrès permettant notamment d’accueillir des congrès de grande capacité. Un investissement de 34,5 millions d’euros (démolition et reconstruction). A quoi s’ajoute la rénovation lourde du hall 1, le premier hall construit en 1969 par les architectes Francisque Perrier et Jean Dubuisson (pour 21 millions d’euros HT, d’ici à 2020). Les deux autres halls plus récents ne sont pas impactés.

Différents financeurs ont apporté leur participation: Bordeaux Métropole (22 millions) et la Ville de Bordeaux (6 millions), la région (4,5 millions).

Les travaux vont démarrer pour une livraison au cours du premier trimestre 2019, pour accueillir Vinexpo et de la Foire internationale de 2019 dans les nouveaux locaux.

 

Focus

Quelle équipe ?

Un concours d’architecture pour la construction d’un nouveau hall d’expositions et de congrès a été lancé en 2O16 par la Sbepec avec l’assistance de son conducteur d’opération pour ce projet, la Soderec, sur la base d’un programme rédigé en collaboration avec CEB. Le lauréat de ce concours est un groupement de deux agences bordelaises d’architecture, Arsène Henry-Triaud et Brochet Lajus Pueyo. Ils sont associés à Schlaich Bergermann Partner, BET structure (Stuttgart); le Groupe Cetab, BET fluides et thermique (Bordeaux); Overdrive Economie, économiste de la construction (Bordeaux); Ducks Scéno, scénographe (Villeurbanne); Jean-Paul Lamoureux, acousticien (Paris); C3E Ingénierie, pour les aspects environnementaux (Bordeaux); A+R, paysagiste (Saint-Emilion).

 

Focus

Demandez le programme

Fonctionnellement, le nouveau hall d’une superficie totale de 15 OOO m2 environ comprend notamment:

– un préau situé sous un vaste auvent puis un hall d’accueil vitré, permettant d’accéder aux différents espaces;

– une halle d’exposition d’une superficie de 7 OOO m2. Cet espace sans poteaux est reconfigurable rapidement en salles plénières de congrès pouvant accueillir jusqu’à 6 OOO personnes; il est équipé de tribunes télescopiques mobiles et de cloisons mobiles de grande hauteur permettant de créer des espaces compartimentés flexibles;

– des salles de réunion et de commissions pour une jauge globale de 2 OOO places, modulables en une douzaine de salles de 1OO à 4OO places, situées à l’étage et desservies à partir d’une allée intérieure et d’un vaste escalier;

– des espaces de service et de logistique pour l’exploitant CEB, les prestataires et les organisateurs en rez-de-chaussée;

– une liaison avec le hall 1 existant permettant d’améliorer la fonctionnalité globale du site et la communication avec ce dernier, dont la façade se situe en alignement avec celle du nouveau hall.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X