En direct

Top 1000 des entreprises de construction : le BTP se refait une santé
Le Moniteur publie son classement exclusif des 1000 entreprises du secteur, classées selon leur chiffre d'affaires 2017. - © Michael Rosskothen - stock.adobe.com

Exclusif

Top 1000 des entreprises de construction : le BTP se refait une santé

Florent Maillet |  le 14/12/2018  |  KPMGRabot DutilleulLegendreBouyguesBouygues Energies & Services

Le classement des 1 000 premières entreprises françaises du BTP et de la construction, réalisé par « Le Moniteur », montre que le secteur a profité du rebond général d'activité en 2017. Les plus diversifiés tirent leur épingle du jeu.

Un secteur du BTP qui profite de l'embellie économique malgré les déséquilibres territoriaux, des leaders qui captent toujours plus de valeur, et des PME et des spécialistes qui tirent leur épingle du jeu. Voilà, en résumé, les grandes tendances qui se dégagent de notre « Top 1000 » exclusif des grands bâtisseurs, classés selon leur chiffre d'affaires 2017. Le total cumulé de l'activité de ces champions a atteint 287,2 Mds € l'an passé, contre 286,3 Mds € en 2016. De fait, pour une majorité de groupes figurant au classement, le chiffre d'affaires est en hausse.

Alors tout va bien ? Non, tout va mieux, nuance. Les défis qui s'offrent au BTP restent de taille pour se prémunir des à-coups de l'activité et protéger des marges fragilisées par des prix qui peinent à remonter, tandis que la facture de la sous-traitance et des matériaux gonfle.

Sur le même sujet Top 1000 du BTP : "Les groupes diversifiés sont récompensés"

Toutes les entreprises ne sont pas pourvues des mêmes armes stratégiques. Ces derniers mois, deux acteurs figurant dans les 50 premiers du classement l'an passé sont allés au tapis : François Fondeville et TGL Group (TBI et Floriot Construction).

A l'inverse, les progressions parfois spectaculaires illustrent des diversifications bien menées vers les activités aux marges plus généreuses : énergie, promotion immobilière… Mais les places sont chères, tant les leaders ne lâchent rien : les 10 premiers groupes pèsent toujours près de 80 % du chiffre d'affaires total du classement. La révolution numérique, qui réclame de forts investissements en R & D, outils et formation, pourrait accélérer le mouvement de concentration au sein du secteur. Le chantier reste [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Top 1000 des entreprises de construction : le BTP se refait une santé

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur