En direct

TokTokDoc : quand la télémédecine permet de lutter contre les déserts médicaux
Publi-rédactionnel

TokTokDoc : quand la télémédecine permet de lutter contre les déserts médicaux

le 05/07/2021  |  NumériqueBanque des TerritoiresFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

La relance c’est vous
Numérique
Banque des Territoires
France
Valider

Afin de porter la télémédecine auprès des publics dépendants ou isolés, la Banque des Territoires s'est engagée aux côtés de TokTokDoc. Cette start-up strasbourgeoise a développé un modèle innovant de médecine à distance qui associe le numérique et l’humain, en s’appuyant sur une équipe mobile d’infirmières dédiées et un réseau de praticiens.

Si la télémédecine connaît un essor en France, les plateformes grand public ne permettent pas de répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées dépendantes, isolées ou handicapées. C’est en partant de ce constat que le Dr Laurent Schmoll et Dan Grünstein ont lancé, en septembre 2017, une solution inédite de télémédecine associant les technologies numériques et la présence humaine.

Comparable à une « policlinique mobile de télémédecine », le dispositif permet de mettre en relation vidéo un patient avec un médecin, avec l’appui d’un infirmier ou d’une infirmière salarié de TokTokDoc. « Ils interviennent en renfort des équipes soignantes dans les établissements », précise Dan Grünstein, aujourd’hui directeur général. Formés à la télémédecine, les infirmiers utilisent une tablette tactile, un stéthoscope connecté et d’autres dispositifs médicaux.

Une nouvelle solution de télémédecine au service des établissements de santé et des territoires

La start-up s’est d’abord forgé une légitimité dans les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). « Ces établissements sont les premiers déserts médicaux de France pour l’accès aux spécialistes », explique Dan Grünstein. TokTokDoc déploie désormais son offre dans les établissements de santé et soins de suite et réadaptation, dans les établissements médico-sociaux pour les personnes en situation de handicap, auprès des infirmiers à domicile et dans les résidences services et autonomie.
Le marché représente plus de 30 000 structures et près de 2 millions de patients potentiels. Sans compter les collectivités. « Nous pouvons intervenir à leur demande pendant plusieurs mois sur un territoire. Ce qui permet notamment de recenser les problématiques d’accès aux soins », indique Dan Grünstein. Aujourd’hui, plus de 25 000 patients bénéficient quotidiennement du service de TokTokDoc, qui souhaite encore étendre son concept pour faire entrer dans le droit commun sa nouvelle modalité de soins.

Lutter contre la fracture sanitaire grâce à la télémédecine augmentée

« Pour pallier les inégalités d’accès aux soins liées aux déserts médicaux et aux enclaves sociales, nous sommes convaincus de l’apport d’une télémédecine augmentée grâce à l’intervention d’infirmières », explique Dan Grünstein. C’est également l’avis de la Banque des Territoires qui est entrée au capital de TokTokDoc. Une participation qui, pour Patrick François, Directeur régional Grand-Est de la Banque des Territoires, « illustre son action de lutte contre la fracture territoriale ».

« L’État nous a confié un mandat pour accompagner des projets pouvant avoir un impact majeur dans les territoires. C’est le pari que nous faisons avec TokTokDoc, qui répond de manière très innovante à deux enjeux d’actualité indissociables : faciliter l’accès aux soins dans tous les territoires et accompagner les établissements de santé dans l’appropriation de la télémédecine », ajoute Gabriel Giabicani, Directeur de l’Innovation et des Opérations à la Direction de l’Investissement de la Banque des Territoires. 

Cette forme de prise en charge médicale a d’ores et déjà fait ses preuves pour traiter les pathologies chroniques et invalidantes dans les secteurs de la gériatrie et du handicap.
L’apport en compétences et ressources humaines génèrerait en moyenne 10 fois plus d’actes de téléconsultation ou de téléexpertise. En permettant d’éviter de nombreux transports et hospitalisations, la télémédecine augmentée s’avère aussi être une source d’économies substantielles pour l’Assurance Maladie.

 

Contenu proposé par La Banque des Territoires

Commentaires

TokTokDoc : quand la télémédecine permet de lutter contre les déserts médicaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil