En direct

Toiture photovoltaïque sur immeuble haussmannien
PHOTO - 269061.HR.jpg - © RHEINZINK

Toiture photovoltaïque sur immeuble haussmannien

isabelle duffaure-gallais - |  le 08/01/2010  |  EnergieTechniqueRéglementation techniqueEnergies renouvelablesGros œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Technique
Réglementation technique
Energies renouvelables
Gros œuvre
Produits et matériels
Valider
Couverture -

«Il est possible d'allier les contraintes patrimoniales d'un bâtiment haussmannien à des préoccupations environnementales », affirme l'architecte Pierre Weiler, spécialisé dans la restauration des bâtiments historiques. Et il en fait la démonstration dans le cadre de la réhabilitation complète d'un immeuble appartenant à la société d'assurances Aréas, dans le VIII e arrondissement de Paris. « Pour la toiture à double pente, nous avions l'obligation de conserver les brisis en ardoise et le terrasson en zinc, explique l'architecte. La toiture a donc été rénovée en respectant l'architecture d'origine mais nous y avons également intégré des panneaux photovoltaïques pour une production d'électricité écologique. »

Couverture zinc à tasseaux

Pour améliorer les performances énergétiques du bâtiment, la sous-face du toit a été surisolée (200 mm sous rampants, 300 mm en comble) avant d'installer la nouvelle couverture. La partie en zinc est réalisée selon la technique à tasseaux, utilisée pour la plupart des immeubles parisiens de cette époque. « Ce type de pose est considéré comme la plus classique des techniques de zinguerie encore en cours de nos jours », souligne Francis Arsène qui dirige l'entreprise Couverture GF, chargée des travaux. Il a utilisé le système Rheinzink PV Solaire à tasseaux, associant des cellules photovoltaïques Uni-Solar à couche mince intégrées sur des bacs Rheinzink en zinc-titane prépatinés. Au total, 42 bacs (18 orientés au nord et 24 au sud), couvrant 49 m² de surface photovoltaïque, ont été posés sur la toiture.

Investissement récupéré

L'installation présente une puissance de 2,85 kWc pour une production annuelle théorique de 2 600 kWh hors influence des ombres. L'ensemble est relié au réseau EDF qui achètera la production d'électricité du bâtiment, permettant ainsi à la société Aréas Assurances de récupérer l'investissement réalisé en une dizaine d'années.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur