En direct

Evénement

THIERRY VAN DE WYNGAERT Architecte - Il est temps de ménager le territoire

T. V. DE W. - |  le 05/02/2010  |  Développement durableAménagementDroit de l'urbanismeArchitectureInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Développement durable
Aménagement
Droit de l'urbanisme
Architecture
International
Paris
France entière
Europe
Urbanisme
Réglementation
Environnement
Professionnels
Valider

En novembre dernier, deux mois avant le tremblement de terre qui a ravagé des bâtiments mal construits en Haïti, une conférence internationale organisée par la fondation des Architectes de l'urgence s'est tenue à Paris sur le thème : « Ensemble, face aux urgences et aux défis du XXIe siècle ». L'Académie d'architecture était présente à la table ronde « Maintenir et développer la biodiversité » pour soutenir le travail efficace et généreux des Architectes de l'urgence à travers le monde. L'existence de cette organisation non gouvernementale fait honneur à notre profession. L'Académie, dont la première mission est la promotion de la qualité de l'architecture et de l'aménagement de l'espace, a souhaité que les actes de cette conférence puissent constituer un signal fort, sous forme d'une charte ou d'un manifeste, qui pourrait être relayé auprès des décideurs, du public et des pouvoirs publics.

De quoi s'agit-il ?
Treize millions d'hectares de forêt disparaissent chaque année de la planète, soit l'équivalent d'un stade de football toutes les deux secondes. La conséquence de cette déforestation massive, due à l'urbanisation et à l'augmentation des surfaces cultivées nécessaires à l'alimentation des populations, porte sur 20 % des émissions de gaz à effet de serre.

Encourager des formes d'habitat plus denses

En France, la protection des zones humides ou des coupures vertes, pourtant imposée dans les documents d'urbanisme, continue d'être écornée insidieusement face à la pression foncière d'intérêts particuliers et égoïstes. Et puisque l'Etat s'amaigrit aujourd'hui en réduisant sa présence locale, donc son autorité sur les territoires, c'est bien au niveau de chaque élu et des citoyens qu'il nous faut convaincre. Au moment où divers projets de loi sur la réforme des collectivités territoriales agitent le monde politique, les architectes doivent se saisir des réflexions en cours sur la nouvelle organisation administrative pour proposer une vision de l'avenir souhaitée et encourager des formes d'habitat plus denses par des solutions architecturales créatives permettant de satisfaire les aspirations de nos concitoyens en matière de logement, tout en limitant le gaspillage foncier et énergétique.
Le maintien de la biodiversité doit continuer à être compatible avec le développement millénaire de notre civilisation. A ce titre, l'engagement des architectes dans le développement durable d'un cadre de vie soutenable, dans la diffusion de la culture architecturale, et dans la solidarité des urgences à travers le monde est indispensable. Le constat est clair : face à l'accroissement exponentiel de la population mondiale, la fin du XXe siècle a vu se développer le phénomène de l'étalement urbain, puis de métropolisation, qui a fait apparaître en France l'éclosion des lotissements et des zones commerciales, avec la ségrégation sociale qu'elle entraîne et la montée en puissance des enjeux de déplacements. Face à ce phénomène d'appauvrissement de la vie collective, beaucoup se mobilisent à travers le monde et postulent que l'architecture doit retrouver une place essentielle, comme discipline porteuse d'une dimension culturelle permettant une vision transversale des questions d'aménagement urbain. Car notre territoire, s'il veut rester « durable », « responsable », « soutenable », et puisqu'il n'est pas une ressource infinie, doit être la source d'une pensée renouvelée.

Quatre pistes pour ménager le territoire

En Europe, après vingt siècles où il a fallu équiper et aménager le territoire, il reviendra au XXIe de le ménager. Et, puisque la biodiversité sera rapidement détruite par les activités humaines si nos comportements n'évoluent pas, il devient urgent de modifier notre manière de consommer le sol. Quatre directions sont ici proposées, sous forme de questions naïves. Sur le plan législatif, afin d'accélérer une prise de conscience collective, ne faut-il pas, au lieu d'essayer de limiter l'étalement urbain, demander aujourd'hui de l'interdire, afin de pouvoir efficacement reconstruire la ville sur elle-même ? En terme de gouvernance, l'échelle des 36 000 communes est-elle encore la plus adaptée face aux défis mondiaux, en particulier pour délivrer les permis de construire, ou ne faudrait-il pas plutôt exiger l'intercommunalité pour substituer un urbanisme négocié à un urbanisme imposé ? Sur le plan réglementaire, ne faudrait-il pas sanctuariser 10 % de chaque parcelle en terrain naturel ou en pleine terre, afin de permettre le maintien d'une certaine biodiversité urbaine par cette « clause de sauvegarde du sol » ? Et pour ce qui concerne nos modes de bâtir, ne faut-il pas privilégier en permanence les chaînes courtes d'approvisionnement relatives aux matériaux et aux procédés constructifs que nous utilisons ?
Alors peut-être, quand l'humanisme aura modernisé l'urbanisme, l'architecture retrouvera son rôle de dépositaire d'une anticipation au mieux vivre ensemble.

PHOTO - 286799.BR.jpg
PHOTO - 286799.BR.jpg - © Thomas Gogny/Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur