En direct

Théâtre National de Chaillot : Eiffage mène la danse
Perspective de la future salle Jean Vilar du Théâtre de Chaillot. - © by N E R A L U C E

Théâtre National de Chaillot : Eiffage mène la danse

LeMoniteur.fr |  le 28/06/2022  |  Eiffage contratsEiffage ConstructionEiffageGrand ParisGrand Paris - Ile-de-France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Eiffage contrats
Eiffage Construction
Eiffage
Entreprises
Grand Paris
Grand Paris - Ile-de-France
Paris
Valider

Eiffage Construction mandataire du groupement constitué avec Eiffage Énergie Systèmes, l’Agence d’Architecture Clé Millet, le bureau d’études BETEM et le scénographe Thierry Guignard, a remporté le contrat pour la deuxième phase des travaux de rénovation du Théâtre National de la Danse du Palais de Chaillot à Paris, pour un montant global de près de 40 millions d’euros.

Dans le cadre de la restauration du Palais de Chaillot à Paris, édifice Art Déco protégé au titre des Monuments historiques, Eiffage, au travers de ses filiales Eiffage Construction et Eiffage Énergie Systèmes, a été désigné par Chaillot – Théâtre National de la Danse, lauréat en groupement de la seconde phase de travaux du Théâtre National de la Danse, pour un montant de près de 40 millions d’euros, dont 36 millions d’euros pour Eiffage.

Le groupement qui intègre également l’Agence d’Architecture Clé Millet, le bureau d’études BETEM et le scénographe Thierry Guignard, a défini le programme de modernisation, la révision des fonctionnalités du lieu et a effectué un travail sur les redimensionnements nécessaires pour fournir un outil scénographique adapté.

Les travaux menés par Eiffage Construction, mandataire du groupement, sur une surface totale de 8 900 m² et 7 niveaux consistent en la rénovation et la mise en conformité de la salle Jean Vilar, scène de 1200 places située sous la place du Trocadéro, ainsi que des locaux techniques, des loges et des bureaux. Le projet inclut également la création d’un nouveau studio de répétition de 380 m².

Livraison en 2025

Intégré au Plan de relance du Gouvernement, le projet comprend des engagements de performance sur les aspects énergétiques ainsi que sur les aspects environnementaux et techniques.

Eiffage Énergie Systèmes, en charge des lots électricité courants forts et courants faibles ainsi que des équipements audiovisuels pour la partie scénique, contribuera d’une part à l’amélioration des performances du bâtiment et d’autre part à la mise en valeur de la salle Jean Vilar.

Réalisée en plein coeur de la capitale, en site occupé, cette seconde phase de travaux du Théâtre, qui est aussi la plus importante, s’adaptera au calendrier des événements liés aux Jeux de Paris. Les travaux qui débuteront en janvier 2023, après une année 2022 consacrée à la finalisation des études, seront temporairement suspendus afin de libérer l’emprise du chantier pour le bon déroulement des compétitions. La livraison finale est planifiée pour fin 2025 et permettra de disposer d’une des salles de spectacle les plus modernes et les plus performantes d’Europe.

Commentaires

Théâtre National de Chaillot : Eiffage mène la danse

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil