En direct

Théâtre du Châtelet : la rénovation à mi-parcours

le 01/01/1999  |  France ParisHauts-de-SeineSeine-Saint-DenisVal-de-Marne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Paris
Hauts-de-Seine
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Essonne
Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Collectivités locales
Culture
Rénovation
Gros œuvre
Profession
Architecture
Travaux publics
Valider

Le chantier de rénovation de la cage de scène du théâtre du Châtelet arrive à mi-parcours. Engagé le 1er juillet dernier, il devrait s'achever le 30 juin 1999. Le théâtre n'avait bénéficié d'aucune opération importante depuis les années 50, excepté dans la salle.

L'une des difficultés de la rénovation de la cage de scène réside dans la pose d'une nouvelle structure métallique constituant le gril et le faux-gril. Composée de poutres Warren, d'un poids de 140 tonnes, elle s'encastre dans la charpente existante dont elle est cependant totalement indépendante. Elle repose d'un côté sur une poutre transfert sur le cadre de scène et, de l'autre, elle s'appuie sur les murs existants dont elle est désolidarisée par des boîtes à ressort afin d'éviter toute propagation du bruit.

Par ailleurs, sera installée une motorisation nouvelle avec 65 treuils de porteuses et 30 treuils de ponctuels, pilotés par informatique. Toutes les installations électriques, de chauffage et de sécurité seront remises aux normes.

Les travaux portent aussi sur la rénovation des espaces d'accueil, la remise en état de la salle et la restauration des façades, quai de la Mégisserie et place du Châtelet. Le coût total est de 70 millions TTC.

Pour assurer le suivi, la mairie de Paris, souhaitant renforcer son rôle de maître d'ouvrage, a nom- mé un chef de projet spécifique, Martial Braconnier. « Jusqu'à présent, nous avons respecté les délais et les coûts », explique-t-il. L'expérience devrait donc être renouvelée sur d'autres chantiers de la ville.

LES PRINCIPAUX INTERVENANTS

Maître d'ouvrage : ville de Paris (direction des affaires culturelles)

Conducteur d'opération : direction du patrimoine et de l'architecture

Maîtrise d'oeuvre : Scène et Setec

Entreprises : Baudin-Chateauneuf (mandataire), les Charpentiers de Paris (serrurerie), EI audiovisuel et Verger Delporte (courant faible et courant fort), Mather et Platt (incendie), UTB (ventilation, désenfumage et chauffage), Dunoyer (maçonnerie), CG2A (monte-charge).

OPC : Cicad Consultant

Bureau de contrôle : CEP

Coordinateur sécurité : Véritas

PHOTO : Au-dessus de la scène, une structure métallique composée de poutres Warren va s'encastrer dans la charpente.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil