En direct

TGV Tours-Bordeaux : les majors sont au rendez-vous
PHOTO - Actu69 TGV.eps - © Ph. Guignard/air-images

TGV Tours-Bordeaux : les majors sont au rendez-vous

J. B. |  le 18/09/2008  |  DordogneGirondeFrance entière

Le 15 septembre, chacun des trois candidats admis à concourir pour la mise en concession de la LGV Sud Europe Atlantique (tronçon Tours-Bordeaux) a remis son offre auprès de Réseau ferré de France. Comme annoncé en mars, les groupements sont constitués autour des majors Vinci, Bouygues et Eiffage. Ce dernier a pris la décision de postuler seul. Une stratégie étrennée sur le viaduc de Millau, mais cette fois l’ampleur du projet est tout autre puisqu’il est estimé à 5 milliards d’euros (valeur 2005). RFF le présente comme le « plus important projet en partenariat public-privé lancé en Europe dans le domaine des infrastructures de transport ». Les chiffres de la construction donnent le tournis : 50 millions de mètres cubes de déblais, 450 ouvrages d’art dont 22 viaducs de 300 à 500 m de long et un ouvrage majeur sur la Dordogne de 1 300 m, 40 km de raccordements sur ligne classique… Sans oublier les 300 km de LGV dont le concessionnaire devra assurer l’entretien et l’exploitation. Après analyse des offres, le deuxième tour de la procédure est prévu au printemps prochain, pour une remise des offres finales à l’été 2009.

Commentaires

TGV Tours-Bordeaux : les majors sont au rendez-vous

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur