En direct

TGV Bordeaux-Toulouse: le comité de pilotage entérine le création d'une ligne nouvelle

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 26/01/2004  |  AriègeCorrèzeCharente-MaritimeCreuseCharente

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Ariège
Corrèze
Charente-Maritime
Creuse
Charente
Dordogne
Hautes-Pyrénées
Landes
Pyrénées-Atlantiques
Aveyron
Tarn-et-Garonne
Lot-et-Garonne
Lot
Haute-Garonne
Vienne
Haute-Vienne
Gironde
Gers
Deux-Sèvres
Aménagement
Tarn
Architecture
Valider

Le comité de pilotage pour la desserte ferroviaire Bordeaux-Toulouse-Narbonne réunissant l'Etat et les collectivités territoriales s'est prononcé unanimement vendredi à Toulouse pour la création d'une ligne nouvelle Bordeaux-Toulouse et pour la préparation du débat public à tenir en 2005, a indiqué le préfet de la région Midi-Pyrénées à l'issue de la réunion.
"Nous allons conclure en juin une convention pour le débat public de 2005 sur Bordeaux-Toulouse, mobiliser 3 millions d'euros pour son financement, et dès 2005 nous approfondirons la concertation pour (nous) préparer à Toulouse-Narbonne", a précisé le préfet Jean Daubigny devant la presse.
Le choix d'une ligne nouvelle Tours-Bordeaux mettant Paris à 2 heures de Bordeaux représente un investissement de l'ordre de 4 milliards d'euros, celui de la ligne nouvelle Bordeaux-Toulouse ramenant le temps de parcours à une heure serait de l'ordre de 3 milliards d'euros, a estimé le président de Réseau Ferré de France (RFF) Jean-Pierre Duport. Selon les études de RFF, l'axe complet Bordeaux-Narbonne pourrait atteindre 6 milliards d'euros dans l'hypothèse haute (ligne nouvelle intégrale et contournement de Toulouse).
Les arbitrages restent à faire pour le tracé exact mais aussi pour le financement, entre RFF (qui avait apporté 25% dans le projet de TGV Est), l'Etat et les collectivités territoriales, la nouvelle agence de financement alimentée de dividendes des sociétés d'autoroutes décidée par le Comité interministériel d'aménagement et de développement du territoire (CIADT) du 18 décembre 2003, et un éventuel financement privé.
En matière de délai, le préfet a indiqué que toutes les parties étaient d'accord pour "faire au plus vite", le maire de Toulouse Philippe Douste-Blazy a assuré que le "TGV arrivera à Toulouse en 2015", mais le président PS du conseil régional Matrtin Malvy continue de craindre que le programme ne soit achevé que vers 2025.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur