En direct

Tendances Régulation : minimiser les dépenses énergétiques

le 01/02/2008  |  EnergieArchitectureRéalisationsTechniqueEfficacité énergétique

Composante du bâtiment à part entière, l’industrie de la régulation et de la GTB a un rôle déterminant à jouer dans l’efficacité énergétique des bâtiments. Un enjeu majeur dont se sont bien rendus compte les différents industriels de la filière qui proposent aujourd’hui des solutions abouties et performantes permettant de gérer plus intelligemment le chauffage, la climatisation, la ventilation… Le marché des équipements électriques et des automatismes pour le bâtiment a connu d’ailleurs en 2006 et 2007 une croissance annuelle remarquable, particulièrement dans le secteur tertiaire : 10 à 15 % (ces chiffres comprenant également les infrastructures de communication). Dans le secteur résidentiel, les particuliers, conscients qu’un degré de température d’ambiance supplémentaire augmente de 7 % leur consommation, investissent de plus en plus dans des systèmes de régulation pour le chauffage électrique ou pour les installations de chauffage à eau chaude qui ouvrent droit à crédit d’impôt. Les gestionnaires pour chauffage électrique les plus récents simplifient les tâches grâce à une commande centralisée. Ils associent en plus au programmateur un délesteur permettant de réduire la puissance souscrite auprès du fournisseur d’énergie tout en utilisant autant d’appareils électriques et ce, sans faire disjoncter l’installation.

Devant la demande croissante de pompes à chaleur (PAC), les industriels ont également développé des régulateurs qui pilotent la PAC au plus près des besoins et enclenchent une chaudière en relève si les conditions atmosphériques deviennent trop critiques. Siemens propose même des régulateurs pouvant gérer à la fois une PAC et des ventilo-convecteurs deux tubes. Pour les bâtiments des secteurs publics et privés, où les préoccupations énergétiques deviennent également prioritaires, les ténors de l’automatisation commencent à proposer des contrats de performance énergétique : un package incluant un audit de la consommation énergétique et des installations existantes, une étude de faisabilité, la mise en œuvre des solutions adaptées, la maintenance sur une durée contractuelle avec parfois même, un engagement sur le résultat (20 à 25 % d’économies garanties). Le temps de retour sur investissement du donneur d’ordre est, à l’heure actuelle, d’environ cinq à sept ans.

PHOTO - ARCHI INTER 36.eps
PHOTO - ARCHI INTER 36.eps
Régulateur de pompe à chaleur

Les éléments de mesure (sonde extérieure ou appareil d’ambiance) du régulateur de pompe à chaleur RVS de Siemens Building Technologies fonctionnent en liaison radio. Sa programmation et son système ECO permettent d’utiliser le chauffage uniquement sur les périodes désirées.

Produits : Régulateur de pompe à chaleur RVS

Fabricant : Siemens Building Technologies

Service lecteur : 510

Hall : 7.2 - stand H 36

Commentaires

Tendances Régulation : minimiser les dépenses énergétiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

La construction comment ça marche

La construction comment ça marche

Livre

Prix : 39.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Nouvelles architectures agricoles

Nouvelles architectures agricoles

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX