Le moniteur
Tendances Artibat 2018 : en gros œuvre, des matériaux toujours plus polyvalents
Artibat Hall 1 gros oeuvre - © © Vincent JACQUES Photographe

Tendances Artibat 2018 : en gros œuvre, des matériaux toujours plus polyvalents

Pierre Pichère |  le 11/10/2018  |  MatériauxArtibat 2018 Matériaux de construction100 % gros œuvre

Sur le salon Artibat 2018, les halls 5, 9 et 10 mettront en valeur les produits du gros œuvre et du second œuvre. Des solutions à la fois durables, tournées vers la tradition, hautement performantes et très design y sont à découvrir.

Sain et durable

Voilà une bonne dizaine d’années que la construction améliore son respect de l’environnement et de la santé humaine, en imaginant des produits plus durables.
La protection antigraffitis de Chryso (hall 9, stand E21) s’inscrit dans la tendance du durable, limitant l’entretien des parois béton. Ce produit ménage la santé humaine, car il n’émet pas de COV et ne nécessite pas d’étiquette Produit dangereux. Delta (hall 10B, stand G22) met en avant, quant à lui, un système complet de drainage, avec un haut niveau de captation et une résistance optimale à la compression, pour assurer la santé du bâtiment dans la durée, tant pour les parois verticales enterrées que pour les toits plats ou végétalisés. C’est aussi autour du drainage que s’articule entre autres le stand d’Eqiom (hall 9, stand C15), avec la gamme de bétons drainants Aquacimo.
Pour Griffon France (hall 9, stand E45), spécialiste des solutions adhésives pour le bâtiment, le durable passe par la réduction des emballages : après usage, son écopoche n’occupe qu’un très faible volume. Mapei (hall 5, stand F32) s’attaque aussi aux emballages, avec des sacs refermables évitant la détérioration des produits après ouverture (le fabricant l’a déjà décliné sur douze références).
Performance thermique, déchets, produits non émissifs, matériaux biosourcés… Bien d’autres innovations dans ce registre sont présentes dans les halls gros œuvre et second œuvre, tant le durable constitue une préoccupation majeure pour les fabricants aujourd’hui.

De l’esthétique avant toute chose

Les industriels soignent toujours plus le design, y compris sur les matériaux de gros œuvre. Imerys (hall 10A, stand E23) montre sa tuile Beauvoise Graphite, un produit de terre cuite qui reprend l’aspect de l’ardoise tout en ayant un look contemporain. Dans l’univers du bois, Silverwood (hall 10A, stand C43) fait coup double, avec son configurateur Wood Designer et la mise en avant de Woodalisa, un procédé d’impression numérique sur bois intérieur.
C’est aussi sur l’esthétique que Protektor (hall 9, stand C07) mise pour ses profilés conçus pour l’isolation thermique par l’extérieur. Ce produit, disponible en quatre coloris, assure la finesse de la façade terminée. Toujours en façade, Acte-Déco (hall 5, stand D54) propose un papier peint pour l’extérieur, un revêtement adhésif qui ouvre le champ des possibles.

L’efficacité garantie

Unilin (hall 10A, stand E10) met en avant Trilatte, une solution qui, en un seul produit, associe support de couverture, isolation et décoration intérieure. Xella (hall 9, stand C32) propose Modulbloc, de grands blocs en béton cellulaire pour des murs coupe-feu sans limite de dimensions – une offre qui préserve les conditions de travail tout en améliorant la productivité.
VPI (hall 9, stand A17) propose aux façadiers Mococal Blanc polaire, solution en teinte extrablanche et multiusage. Cet enduit convient pour différents supports. C’est également sur l’efficacité que parie Actis (hall 10A, stand D25) avec Hybris, un isolant alvéolaire, donc très léger, qui combine thermique d’été, thermique d’hiver et acoustique. Edilteco (hall 9, stand A12) joue la même carte avec son enduit pour ITE Isolteco : un seul produit, plusieurs applications.
Enfin, les artisans attirés par des petits chantiers d’étanchéité pourront élargir leur palette avec l’offre de Firestone (hall 10A, stand D17), différente de celle proposée aux étancheurs spécialisés.

La tradition perdure

L’innovation peut se conjuguer avec la tradition, ce qui intéresse au premier plan les artisans du bâtiment. Ainsi, Placo (hall 9, stand A31) présente la nouvelle version de son Lutèce rouge, un classique des plâtriers pour l’assemblage des briques plâtrières, et dont la productivité et le confort de pose ont été améliorés. Même association de tradition et de modernité chez Cupa Pizzaras (10B, H31), référence européenne pour l’ardoise, qui propose les produits de couverture idéaux pour les chantiers en particulier dans l’Ouest, mais qui se tourne aussi vers les énergies renouvelables, notamment avec Thermoslate.
La chaux occupe une belle place. De nombreuses marques étalent leurs solutions de façade. C’est le cas côté peintures avec Novacolor (hall 5, stand C49), et sa finition haut de gamme Calcecruda, pour l’intérieur comme l’extérieur, qui associe chaux hydratée, argile purifiée, marbre et sables naturels, pour un revêtement à la fois traditionnel et très contemporain.

Commentaires

Tendances Artibat 2018 : en gros œuvre, des matériaux toujours plus polyvalents

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur