En direct

Tempête chez Tarkett
Logo de Tarkett, l'un des leaders des revêtements de sols. - © Site corporate Tarkett.

Tempête chez Tarkett

F.M., avec AFP |  le 19/09/2018  |  EntreprisesIndustrieTarkett

Le président du directoire quitte le géant industriel des revêtements de sols, sans en préciser les motifs. Le président Europe assure l’intérim. La bourse s’inquiète.

Mais que se passe-t-il donc chez Tarkett ? Le fabricant de revêtements de sols a annoncé mardi 18 septembre dans la soirée le départ de son président du directoire, Glen Morrison, et son remplacement par un président du directoire par intérim, Fabrice Barthélemy.

Ce dernier est membre du directoire depuis 2008 et a pris ses nouvelles fonctions dès mardi, est le président de la division EMEA et LATAM (Europe, Moyen Orient, Afrique et Amérique latine) depuis 2017, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Départ inexpliqué

En plus de ses responsabilités actuelles, il assurera la présidence du directoire par intérim, en concertation avec le président du Conseil de surveillance Eric La Bonnardière, jusqu'à la nomination d'un nouveau président du directoire, a précisé Tarkett. Fabrice Barthélemy a également été directeur financier du groupe de 2008 à 2017.

Les raisons du départ de Glenn Morrison n'ont pas été communiquées. Celui-ci avait pris la tête du groupe en juillet 2017, après en avoir dirigé pendant deux ans la division Amérique du Nord. Il avait rejoint Tarkett en 2015, venant du géant de l'aluminium Alcoa. Glen Morrison assurera une transition avec Fabrice Barthélemy jusqu'au 2 octobre, a ajouté Tarkett.

Bénéfice net en repli

Le Conseil de surveillance "réaffirme sa volonté d'accélérer le développement du groupe autour de l'innovation, de l'expérience client, de la performance opérationnelle et des acquisitions", note le communiqué.

Tarkett a enregistré au premier semestre un bénéfice net de 29 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros, en repli de 3,4%. Le groupe avait écopé d’une grosse amende de 165 M€ en octobre dernier, dans l’affaire dite du « cartel du lino ».

L'action Tarkett dévissait de plus de 9% ce mercredi 19 septembre au matin à la Bourse de Paris, dans la foulée de l'annonce du départ de Glen Morrison.

Commentaires

Tempête chez Tarkett

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur