Taxe de séjour : Airbnb va reverser plus de 13,5 millions d’euros aux communes
Airbnb - © © CC

Taxe de séjour : Airbnb va reverser plus de 13,5 millions d’euros aux communes

Augustin Flepp |  le 29/01/2018  |  Fiscalité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Fiscalité
Valider

La plateforme d’hébergements touristiques veut généraliser la collecte automatique de la taxe de séjour à plus de 15 000 communes pour 2018.

Le succès d’Airbnb profite de plus en plus aux communes. La plateforme d’hébergements touristiques s’est engagée à reverser d’ici à la fin janvier plus de 13,5 millions d’euros de taxe de séjour à 50 villes françaises, soit deux fois le montant versé en 2016 (7,3 millions d’euros).

Cet impôt, qui existe depuis 1910, permet aux collectivités de financer les dépenses liées à la fréquentation touristique ou à la protection de leurs espaces naturels. En 2017, les trois principales communes bénéficiaires de la collecte automatisée sont Paris (6,9 millions d’euros), Nice (860 000 euros) et Marseille (790 000 euros).

La compagnie américaine a débuté sa collecte automatique de la taxe de séjour dès 2015, puis elle a étendu son déploiement à 19 grandes villes françaises en 2016. Pour 2018, Airbnb vise la généralisation du prélèvement à plus de 15 000 communes.


Une ressource nouvelle pour les collectivités

« Les voyages sur Airbnb se sont pas seulement un atout essentiel pour le tourisme et la croissance en France. Ils apportent également des ressources nouvelles aux collectivités locales, soumises à des tensions budgétaires croissantes, afin de financer leur propre attractivité », a indiqué Emmanuel Marill, directeur d’Airbnb France.

L’Assemblée nationale a récemment alourdi la taxe de séjour : à compter du 1er janvier 2019, les collectivités pourront fixer le tarif dans une fourchette comprise entre 1% et 5% du coût hors taxe de la nuitée par personne.

Un autre amendement adopté par les députés, généralise la collecte de la taxe de séjour par les professionnels qui assurent par voie électronique un service de réservation; de location ou de mise en relation pour la location de meublés de tourisme.

Commentaires

Taxe de séjour : Airbnb va reverser plus de 13,5 millions d’euros aux communes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur