Le moniteur

Tarkett prépare une restructuration des parquets Marty

Andréas Petit |  le 02/10/2013  |  BâtimentIndustrieParquetLot-et-GaronneEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Bâtiment
Industrie
Parquet
Lot-et-Garonne
Europe
Technique
Second œuvre
Revêtements de sol souples
Valider

Le groupe Tarkett, propriétaire des parquets Marty, envisage une délocalisation partielle de la production du parquetier français. Seuls les produits d’entrée de gamme sont concernés tandis que l’usine de Cuzorn se spécialiserait dans le haut de gamme.

Longtemps considérés comme l’un des fleurons de l’industrie française du bois, les parquets Marty vont de difficultés en plans sociaux depuis le milieu des années 2000. Le groupe Tarkett les a rachetés en 2011 et a injecté près de 6 millions d’euros pour remettre à niveau l’outil industriel. Mais l’hémorragie du chiffre d’affaires ne s’est pas arrêtée, et Tarkett déclare chiffrer les pertes en millions d’euros. « Le contexte économique est difficile, le marché européen devrait reculer de 10 % cette année, et la concurrence des produits fabriqués en Europe de l’Est et en Asie est trop forte » explique Marc Cangelosi, directeur général de Tarkett France.

La multinationale met en cause un outil industriel disproportionné, avec une usine de Cuzorn (47) prévue pour une production annuelle de plusieurs millions de m² alors que seulement quelques centaines de milliers m² de parquet Marty s’écoulent chaque année. « Il faut redimensionner l’usine de Cuzorn pour qu’elle soit en phase avec son niveau de production » assure Marc Cangelosi.

Une possible délocalisation partielle

Tarkett a déposé une requête auprès du tribunal de commerce d’Agen pour faire évoluer le plan de cession qui l’oblige à conserver les emplois et l’outil industriel jusqu’en juillet 2014. La demande a été rejetée le 11 septembre, mais les discussions ont déjà repris entre la direction et les partenaires sociaux. Elles pourraient déboucher sur la présentation d’un nouveau plan dans les prochaines semaines.

Selon le directeur général de Tarkett France, transférer une partie de la production vers une usine en Pologne est une option envisagée mais il tient à rassurer. « Dans le projet, nous pourrions ne transférer que les produits entrée de gamme et spécialiser ainsi le site de Cuzorn sur les produits à forte valeur ajoutée, assure Marc Cangelosi.

Une  façon de conserver la force de la marque Marty en bénéficiant de coût de production moindre. Selon nos confrères de Sud-Ouest, près la moitié des 320 000 m² produits à Cuzorn serait concernée. Un chiffre qui n'a pas été confirmée par le groupe Tarkett. Les détails du plan ne devraient pas être connus avant plusieurs semaines.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur