Projets

Tarbes se pare d’un monument en l’honneur du tango

Offert par l’Institut de Promotion Touristique de l’Argentine, un monument en hommage au tango, réplique exacte d’une œuvre installée à Buenos Aires, sera installé à Tarbes le 25 août.

Après Buenos Aires, Tarbes est la deuxième ville au monde à recevoir ce monument. Deux tonnes d’acier inoxydable sur un piédestal, auxquelles s’ajoutent deux tonnes de fer d’ancrage en dessous de la surface. 5 mètres de hauteur pour un volume de 9m3. Cette œuvre est offerte par l’Institut de Promotion Touristique de l’Argentine (INPROTUR) au chef-lieu des Hautes-Pyrénées en l’honneur du festival de tango organisé par la ville chaque année.

Le monument abstrait représente l’esprit de la danse argentine. Sa forme s’inspire du bandonéon dont le soufflet, par lequel expire le son, s’enroule sur lui-même en s’élevant vers le ciel. L’idée est venue d’un journaliste et producteur, Rubén Reale. L’œuvre, sélectionnée parmi 71 projets présentés au concours d’art urbain organisé pour l’occasion, a été réalisée par la sculptrice Estela Trebino et l’ingénieur Alejandro Coria.

L’inauguration officielle aura lieu le samedi 25 août 2012 à 11h30, pendant le festival Tarbes en Tango. Le même monument sera prochainement installé à San Pablo au Chili puis à Medellín en Colombie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X