En direct

Systra pour la première LGV du Kazakhstan

H.B. |  le 14/03/2013  |  Conception-réalisationTransportsEuropeInternationalArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Conception-réalisation
Transports
Europe
International
Architecture
Valider

L’ingénieriste français, filiale commune de la RATP et de la SNCF, réalisera une « mission d’assistance technique qui englobe les études et la supervision de la construction » de 1 000 kilomètres de ligne.

L’ingénieriste français Systra (filiale commune de la RATP et de la SNCF), spécialiste du ferroviaire,  vient d’annoncer avoir remporté un contrat pour réaliser une « mission d’assistance technique qui englobe les études et la supervision de la construction » de 1 000 kilomètres de ligne à grande vitesse au Kazakhstan, entre Almaty et Astana. Ce contrat signé le 5 mars avec les  chemins de fer kazakhs, représentés par Askar Uzakpaevitch Mamin président de Kazakhstan Temir Zholy (KTZ), marque, selon le groupe,  « l’aboutissement de plus de 10 ans de collaboration avec KTZ qui a connu une accélération après la signature d’un premier contrat en 2011 pour l’évaluation de l’étude faisabilité de cette même ligne ».

Il s’agira de la première LGV de ce pays, riche en ressources pétrolières et situé à cheval entre l’Europe orientale et l’Asie centrale. Le trajet, qui sera effectué à 250 km/heure, traversera une zone de steppe désertique de plus de 500 km soumise à des conditions climatiques extrêmes pouvant enregistrer des variations de température de 75° entre l’été et l’hiver. Le tracé comporte le franchissement du lac Balkhash via un ouvrage d’art d’une longueur de 10 km. Selon Systra. Les délais seront « extrêmement courts (4 ans) pour réaliser la phase projet des études, ainsi que la construction ». La mise en service est prévue pour le printemps 2017, date de l’inauguration de l’Exposition universelle qui se tiendra à Astana. « Il ne devrait pas y avoir d’appels d’offres pour les travaux, les Kazakhs procédant en gré à gré », selon l’ingénieriste français. « Systra renforce avec la signature de ce contrat son positionnement de leader mondial sur les projets de LGV dans le monde », ajoute le groupe.

Commentaires

Systra pour la première LGV du Kazakhstan

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil