En direct

Sus à la précarité énergétique !
Après les travaux d’isolation thermique par l’extérieur (image de synthèse après projet en haut), cet immeuble de 40 logements situé à Laon ne devrait plus compter de foyers en précarité énergétique. - © PHOTO ET DOC : ATELIER CLB ARCHITECTURE / ATELIER MONTLOUIS ARCHITECTURE

Sus à la précarité énergétique !

JULIE NICOLAS |  le 12/10/2018  |  AisneChauffageLogement socialHLMOPH

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Aisne
Chauffage
Logement social
HLM
OPH
Valider

Le coût du chauffage pèse trop lourd pour certains foyers.

Un paramètre intégré par l'OPH de l'Aisne dans ses prochaines rénovations.

Comment établir des priorités en matière de rénovation énergétique dans un parc qui compte 13 500 logements ? La logique voudrait que l'on se fie aux diagnostics de performance énergétique (DPE), afin de réhabiliter en priorité les passoires thermiques. « Mais nous sommes un département pauvre, explique Jean-Denis Mège, directeur général de l'Office public d'aménagement et de construction de l'Aisne (Opal). La rénovation doit donc être menée en lien avec les habitants et considérer leurs ressources, d'où notre volonté de prendre en compte la précarité énergétique. » Dans le cadre de son plan stratégique de patrimoine, le bailleur social a lancé au printemps dernier une étude sur deux éléments : les DPE et la précarité énergétique, qui touche les locataires dont la facture de chauffage seule représente plus de 10 % des ressources. « Comme nous ne connaissions pas les consommations des logements équipés de chaudières individuelles, nous nous sommes concentrés dans un premier temps sur les chaufferies collectives », poursuit Jean-Denis Mège. Soit 187 immeubles qui représentent 35 % du parc et accueillent 4 952 foyers.

Améliorer l'isolation thermique. Pour évaluer cette précarité énergétique, l'Opal a croisé les déclarations de revenus des locataires avec les consommations. Les résultats sont édifiants : sur ces 187 immeubles, 58 % comptent au moins un foyer en situation de précarité énergétique. Dans un cas, la facture énergétique a même dépassé 25 % des revenus. « Sur l'ensemble des foyers chauffés collectivement, 461 sont en précarité énergétique, soit 9 % du parc étudié. Cela représente environ 500 personnes », résume le directeur de l'Opal.

Sur 187 immeubles ayant un chauffage collectif, 58 % comptent au moins un foyer en situation de précarité énergétique.

Afin d'approfondir les résultats, le bailleur social les a ensuite mis en perspective avec les DPE des immeubles concernés par la précarité énergétique. « Nous nous attendions à ce que cette dernière se concentre dans les immeubles classés E, or ce n'est pas le cas », pointe le directeur général. La plupart des personnes occupent en réalité des immeubles classés C ou D.

Autre enseignement notable de l'étude : le DPE n'est pas corrélé à la réalité des consommations. Le bailleur social veut donc à la fois réduire la précarité énergétique et améliorer l'isolation thermique. La rénovation, l'an prochain, d'un immeuble de 40 logements à Laon devrait permettre de jouer sur les deux tableaux. Le bâtiment de 3 740 m² en R + 10 compte en effet neuf foyers en situation de précarité énergétique.

L'isolation thermique par l'extérieur au moyen de 12 cm de laine minérale sous enduit devrait permettre de faire passer les consommations de 145 kWh/m². an à 103 kWh/m². an. Selon les simulations, la charge de chauffage passerait alors de 0,62 à 0,46 euro par m², soit une diminution de 25 % sur les charges et une économie moyenne annuelle de 180 euros par foyer. A l'issue des travaux, d'un montant total de 500 000 euros, plus aucun foyer ne sera en situation de précarité énergétique. En principe. Rendez-vous à la mi-2019 pour voir si les calculs théoriques sont validés dans la pratique.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur