Entreprises de BTP

Surendettement : Pro-BTP et Cresus lancent un plan d’action nationale

Mots clés : Lutte contre l'exclusion

Pro-BTP et Cresus développent depuis le 1er janvier une action nationale contre le surendettement des ménages du BTP.

Le 22 février Paul Grasset, Directeur général du Groupe Pro BTP et Jean-Louis Kiehl, Président de la fédération française des associations Cresus, ont signé une convention pour lutter contre le surendettement parmi les artisans, salariés et retraités du Bâtiment.
Par cette convention, les deux partenaires étendent nationalement un dispositif testé depuis trois ans, sur le territoire de la direction régionale Pro BTP Grand Est, c’est-à-dire les régions Alsace, Lorraine,  Franche-Comté, Champagne-Ardennes.

Le dispositif de lutte contre le surendettement  se déploie en quatre actions complémentaires : promouvoir l’éducation budgétaire dans les CFA du BTP (100 à 200 sessions par an) ; accompagner sur le plan budgétaire et social les victimes du surendettement ; former des bénévoles Pro BTP à la détection des ménages en difficultés ; organiser des journées d’information pour les retraités.

Le Groupe Pro BTP apporte ses moyens financiers et de communication, les Cresus (chambres régionales du surendettement social) leurs expertises pédagogique, juridique, sociale  et économique.

Renforcé par la crise économique et la baisse du pouvoir d’achat, le surendettement est d’abord la conséquence d’un recours excessif au crédit. D’où la démarche avant tout pédagogique des actions menées.

Dans le bâtiment, moins de 2% des ménages seraient touchés par le phénomène : ils représentent 40% des demandes de secours examinées par les commissions régionales d’actions sociales du Groupe Pro BTP.  Le président Kiehl rappelle toutefois que les plus touchés ne sont pas toujours ceux qui font appel à l’aide sociale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X