En direct

Surcoût et retard pour le pont Simone-Veil

O. D. |  le 06/07/2018  |  Collectivités localesGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Gironde
Valider
Bordeaux -

Après des mois de désaccord, Bordeaux Métropole, maître d'ouvrage du pont Simone-Veil, et son constructeur Razel-Bec (Fayat), ont fait appel au tribunal administratif de Bordeaux pour solliciter une médiation. A l'issue d'une mission technique complémentaire (étude géotechnique d'exécution), les équipes de Razel-Bec ont estimé que les batardeaux initialement prévus pour couler les piles du pont à sec n'étaient pas assez solides, compte tenu des affouillements de la Garonne (lire aussi p. 97).

Un phénomène d'érosion sous-estimé. L'entreprise a proposé l'ajout d'enrochements et de gabions. Une opération qui entraînerait un surcoût de 18 M€ sur un marché travaux à 70 M€ TTC et un délai supplémentaire de vingt mois pour les travaux, contre trente-deux initialement prévus. « Nous avons réalisé qu'il y avait un phénomène d'érosion important, entre 7 et 10 mètres, qui a des conséquences sur cette phase de réalisation provisoire de l'ouvrage. Ce n'était pas prévisible avec les données dont nous disposions ; des études hydrogéologiques dynamiques ont manqué », précise Laurent Fayat, directeur général du groupe Fayat et président de Razel-Bec.

L'expert devrait rendre un rapport dans les six mois. Sur le chantier démarré en mars 2017, les travaux d'aménagement des deux rives vont se poursuivre selon un nouveau planning sur lequel le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre OMA ont commencé à travailler.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur