En direct

Sur ou sous les toits, des solutions pour produire plus de logements mieux isolés
Projet de surélévation d’un immeuble dans Paris. - © © Sur les Toits

Sur ou sous les toits, des solutions pour produire plus de logements mieux isolés

le 12/11/2012  |  EnergieImmobilierTechniqueBâtimentEfficacité énergétique

En mars dernier, l’association Promotoit (1) présentait le livre blanc «le toit, solutions pour libérer la production de logements» et ses propositions concrètes pour augmenter l’offre de logements et endiguer l’étalement urbain. Voici deux exemples concrets qui permettent de conjuguer la création de surfaces habitables avec la rénovation énergétique des logements existants.

Surélévation d’immeubles collectifs : exemple d’un projet à Paris avec un gain de 260m2 de surface habitable, la rénovation thermique en plus

Projet de surélévation d’un immeuble de 677m2 dans Paris.
Projet de surélévation d’un immeuble de 677m2 dans Paris.

Paris, comme de nombreuses grandes villes et capitales, est confrontée à un double défi : densifier son tissu urbain, sans sacrifier à la qualité de vie des habitants, et inciter à la rénovation énergétique du parc existant à un moindre coût. Les surfaces foncières disponibles en haut du parc d’immeubles existants constituent un véritable gisement inexploité à ce jour.

Le toit représentant environ 30% des déperditions des bâtiments anciens, recourir à la surélévation permet de rénover thermiquement l’immeuble, et de créer des logements supplémentaires grâce à la valeur économique liée à la vente du foncier du dernier étage.

L’agence « Sur les Toits », développeur du foncier aérien et bureau d’étude, présente un projet de surélévation d’un immeuble de 677m2 dans Paris.

Avec une parcelle de 314 m2 et un COS de 3 les droits à construire résiduels à conquérir ont été estimés à 265 m2. La surface supplémentaire créée dans le cadre du projet est de 260 m2. La vente des droits à construire par la copropriété, évaluée à environ 2 000 000 €, permettra de financer les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique et de mise aux normes tout en dégageant une plus-value de l’ordre de 700 000 euros (2) pour la copropriété.

Outre la plus-value issue de la vente du foncier aérien et l’impact thermique de la surélévation de deux niveaux, l’ajout de surface réduit également, et de façon non négligeable, le calcul des charges : il entraîne dans cet exemple précis une baisse pérenne de plus de 38 % des charges de copropriété liée à l’augmentation des tantièmes ainsi qu’à la meilleure performance énergétique de l’immeuble.

Aménagement des combles : une adaptation économique et pragmatique des maisons à l’évolution de la famille

Exemple de la compacité d'une "extension" sous les combles par rapport à une extension au sol
Exemple de la compacité d'une

L’évolution de la structure familiale conduit souvent les couples à envisager un espace habitable plus grand : soit en déménageant, soit en agrandissant leur logement par extension au sol ou par l’aménagement de leurs combles.

Promotoit souligne les avantages de l’aménagement des combles comme solution pour :

- Créer des m² supplémentaires dans une maison à moindre coût
- Faciliter l’isolation de la toiture dans le cadre des travaux d’amélioration énergétique
- Optimiser la compacité résultante de la maison et donc réduire sa consommation de chauffage

De plus, aménager les combles peut procurer un intérêt patrimonial direct. Ainsic dans une maison de 100m² d’emprise au sol, il est possible de créer 40 à 60m² habitables supplémentaires, pour un investissement largement inférieur à la valeur réelle. En effet, 1m² habitable aménagé en comble (comprenant la réfection de la toiture, isolation, étanchéité à l’air, pose de fenêtres de toit, aménagement de deux chambres et d’une salle de bain) coûte de 500 à 1000€/m² selon le confort, à comparer à des valeurs de revente en général largement supérieures.

compacité

Surface habitable /somme des surfaces de la maison en contact avec l’air extérieur

(1) Créée en 2005, l'association Promotoit regroupe 9 entreprises industrielles (ETERNIT, IMERYSTOITURE, ISOVER, SIPLAST, TERREAL, UNILIN, VELUX, VM-ZINC, WIENERBERGER) spécialisées dans la fabrication de matériaux de construction pour la toiture.

(2) Prix de vente du m² dans ce quartier: 8000€/m² HT ; ce qui génère pour 260 m² : 2 080 000 € qui ont coûté à réaliser 4 400 €/m² (travaux, architecte, études, taxes, assurances, structure, et autres frais de développement) soit 1 144 000 €, le montant total des autres travaux s’élève à 236 000 € (solaire thermique, changement des fenêtres, isolation des planchers hauts et remplacement de la chaudière) soit une plus-­?value sans prise de risque pour la copropriété de 2 080 000–1 144 000 – 236 000 = 700 000€. Le conseil syndical pourra partager cette somme entre les copropriétaires et/ou l’investir dans d’autres travaux.

Commentaires

Sur ou sous les toits, des solutions pour produire plus de logements mieux isolés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX