En direct

Sur Flamanville, le procureur voit double

le 18/11/2016  |  Calvados

Travail illégal -

Le 8 novembre, s'est ouvert en appel, à Caen, le procès pénal pour travail dissimulé sur le chantier du réacteur nucléaire EPR . En 2015, Bouygues TP et Quille avaient respectivement écopé d'une amende de 25 000 euros et de 5 000 euros devant le tribunal correctionnel de Cherbourg. L'avocat général a requis un doublement de ces peines.

Bouygues TP, Quille, sa filiale, et l'entreprise Welbond Armatures avaient été condamnés pour avoir eu recours, entre 2008 et 2012, aux services d'une agence d'intérim et d'une entreprise roumaine accusées de travail dissimulé. Décision attendue le 20 mars.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur