En direct

Sucres en morceaux aux Minguettes
Plan d’étage courant. Le végétal est omniprésent sur la parcelle. - © INSOLITES ARCHITECTURES - HTVS

Sucres en morceaux aux Minguettes

GABRIEL EHRET |  le 12/10/2018  |  Logement socialRhôneLogement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement social
Rhône
Réalisations
Logement
Valider

Logement social -

A Vénissieux (Rhône), un îlot de 103 appartements joue avec les décalages et les teintes gourmandes.

Joli morceau architectural que cet îlot de 103 logements, construit dans le sillage du grand projet de ville (GPV) de Vénissieux (Rhône) qui a notamment répondu aux crises vécues par le quartier des Minguettes depuis la fin des années 1970. C'est au cœur de l'ancienne ZUP, le long de l'avenue Jean-Cagne où circule le tramway, que prend place la réalisation, baptisée Sucres. Formant une pièce majeure de la ZAC Vénissy aménagée par la SERL, elle résulte d'une consultation d'opérateurs-concepteurs tenue en 2012, qu'a remportée le quatuor formé par Pitch et Noaho ( promoteurs) et HTVS et Insolites (architectes).

Alléger les volumes. Ayant à jouer avec des surfaces bâties importantes, les architectes ont choisi d'alléger les volumes en les morcelant et en y introduisant force décalages. « Pour exprimer ce parti de déstructuration, et baptiser l'opération, explique Elsa Bernard, chef de projet chez Insolites, c'est nous les architectes qui avons trouvé le nom de Sucres, lors du concours.

Nous voulions toutefois en rester à des volumétries franches et simples, ainsi qu'à un nombre restreint de matériaux. » Pour Johan Paul, directeur général de Pitch en Rhône-Alpes, « l'association avec Noaho s'explique par la taille de l'opération : 4 140 m² de terrain et 9 238 m² de surface de plancher. Quant à la double maîtrise d'œuvre, elle tient au fait que, partant déjà avec HTVS, agence consacrée, nous avons souhaité lui associer une jeune structure. Aux deux promoteurs répondaient ainsi deux équipes d'architectes. »

Deux parenthèses, un vide central. Le plan de la ZAC partageait la masse à bâtir en deux ensembles, dont HTVS et Insolites ont affiné le dessin afin qu'ils forment des parenthèses de part et d'autre de l'îlot. S'y répartissent, sans considération de hiérarchie, 69 logements locatifs sociaux et 34 en accession, dont le règlement de consultation imposait 80 % de primo-accédants. Six commerces et trois services sont implantés en rez-de-chaussée, le long de l'avenue Jean-Cagne, ainsi qu'en façade ouest pour structurer la place du marché. Le vide central imposé par le plan de la ZAC se divise en deux larges percées nord-sud, qui laissent entrer le soleil et passer le regard. Depuis la rue, s'offrent ainsi à la vue des aménagements paysagers qui couvrent la moitié du terrain : jardin au niveau 0, accueillant des arbres, des ensembles d'arbustes et plantes basses hissés à R + 1 par endroits. Certaines toitures, à R + 4 et R + 3, sont d'ailleurs végétalisées.

De fait, les toits ne culminent pas tous à R + 5. Et l'image des morceaux librement assemblés se vérifie d'ailleurs dans les variations des épannelages (taille des renfoncements), tant en couronnement qu'en élévation. En élévation, elles se traduisent par des loggias qui changent de dessin comme d'implantation, d'un étage à l'autre. De là découlent glissements ou interversions de pièces au sein des appartements, tous bi-orientés ou traversants. Ces loggias se développent tantôt à l'horizontale, tantôt à la verticale, sur un à quatre niveaux. D'une profondeur de 2 m minimum, elles se parent de couleurs rouge ou chocolat, teintes des vêtures en composite minéral qui les habillent.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Maîtrise d'ouvrage : Pitch Promotion/Noaho.

Maîtrise d'œuvre : Insolites Architectures, HTVS (cotraitant).

BET : Berim (structure et fluides), Terre Eco (HQE), Cyprium (économiste).

Principales entreprises : EAB (gros œuvre), 2BS (ITE, vêture).

Surface (habitat, commerces et services) : 9 238 m² SP.

Coût des travaux : 10,74 M€ HT.

PHOTO - 15388_923192_k3_k1_2156991.jpg
Une composition de volumes fragmentés de différentes hauteurs. - © PHOTOS : RENAUD ARAUD
PHOTO - 15388_923192_k4_k1_2156992.jpg
Vue de l’avenue Jean-Cagne, l’artère centrale du quartier. - © PHOTOS : RENAUD ARAUD
PHOTO - 15388_923192_k5_k1_2156993.jpg
Tous les logements sont bi-orientés ou traversants. - © PHOTOS : RENAUD ARAUD
PHOTO - 15388_923192_k6_k1_2156994.jpg
Les vêtures des loggias, en composite minéral rouge. D’autres ont une teinte chocolat. - © PHOTOS : RENAUD ARAUD

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur