En direct

STRASBOURG Création d'un équipement «médical et urbain»

Laurent Miguet |  le 16/02/2001  |  Bas-RhinFrance entièreCollectivités localesAménagementMoselle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bas-Rhin
France entière
Collectivités locales
Aménagement
Moselle
Meurthe-et-Moselle
Meuse
Haut-Rhin
Architecture
Valider

Le plus gros chantier hospitalier de France

« Plus gros chantier hospitalier de France » selon les hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), le projet de nouvel hôpital civil (NHC) a franchi un point de non retour, le 5 février 2001. La première pierre posée par Dominique Gillot, secrétaire d'Etat à la Santé et aux Handicapés, marque l'aboutissement de 12 ans de gestation et de 400 réunions de concertation.

Ces étapes préliminaires ont bouleversé le projet : en 1994, le pôle coeur poumon (PCP) affichait 440 lits et places. Sept ans plus tard, les HUS lancent un investissement proche de 150 millions d'euros (1 milliard de francs, toutes dépenses confondues, valeur octobre 1997) pour 712 lits et places répartis dans deux bâtiments de 85 000 m2 en centre-ville. Accompagnée par la maîtrise d'oeuvre de Claude Vasconi et l'assistance de Scic Développement (voir détails en pages « projets publics et privés »), cette grande révision à la hausse implique l'abandon de la quasi-totalité des structures pavillonnaires de l'actuel hôpital civil, et justifie le commentaire formulé par Catherine Trautmann, maire de Strasbourg : « Un projet autant médical qu'urbain ».

Pour compléter les emprunts qui couvrent 70 % de l'investissement, les HUS trouveront une partie du financement dans la cession d'anciens immeubles hospitaliers. Des études en cours guideront le choix de la ville de Strasbourg dans la sélection des éléments du patrimoine à sauvegarder, dont l'origine remonte au Moyen-Age.

Prochaines étapes à Hautepierre

L'étape franchie le 5 février en annonce deux autres, planifiées dans le plan quinquennal d'investissement de 2,5 milliards de francs, validé par l'agence régionale d'hospitalisation en novembre dernier : une plate-forme logistique mobilisera 15 millions d'euros près du site de Hautepierre. Ce dernier engagera sa transformation à la fin 2004, aussitôt après la construction du NHC : un projet dont le montant approchera également le milliard de francs.

L'Etat dope les hôpitaux d'Alsace-Lorraine

En Lorraine, le ministère de l'Emploi et de la Solidarité a accordé fin janvier une aide de 7,62 millions d'euros (50 millions de francs) à sept établissements hospitaliers. En Moselle, Vernéville prévoit de déménager son centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle à Thionville. Bitche reconstruira l'hôpital Saint-Joseph. L'association Alpha Santé d'Hayange devrait ouvrir à Thionville un pôle gériatrique destiné à remplacer l'actuel établissement de Sierck-les-Bains. Enfin, la maternité Sainte-Croix de Metz devrait être transférée dans de nouveaux locaux. Le système informatique du centre Alexis-Vautrin de Vandoeuvre (Meurthe-et-Moselle) sera modernisé. Les services d'accueil des urgences du centre hospitalier universitaire de Nancy et de Verdun (Meuse) bénéficieront aussi de cette subvention.

En Alsace, Jean-Louis Bonnet, directeur de l'agence régionale d'hospitalisation, a rendu public, le 8 février, les sept opérations financées en 2000 à hauteur de 2,4 millions d'euros (16,1 millions de francs) par le fonds d'investissement et de modernisation des hôpitaux : schéma directeur de l'information et mise aux normes de deux services aux hôpitaux universitaires de Strasbourg, modernisation de plateaux techniques à Saverne et Mulhouse, aménagement d'un centre de jour infanto-juvénil à Rouffach, réorganisation du service de médecine à Thann et création d'une unité d'accueil à l'établissement public de santé d'Alsace du nord.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Comprendre simplement la résistance des matériaux

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur