Entreprises de BTP

Strabag est autorisé à prendre le contrôle de l’allemand Kirchner

Le groupe de construction autrichien Strabag a annoncé mardi avoir été autorisé par les autorités européennes de la concurrence à prendre le contrôle du groupe allemand Kirchner, spécialisé dans les infrastructures de transport et environnementales.

« Strabag possède pour le moment 50% de Kirchner et nous allons passer à 80% avec une augmentation de capital », a indiqué à l’AFP une porte-parole du numéro un du BTP autrichien qui avait annoncé en avril son intention de reprendre le groupe allemand.
La prise de contrôle interviendra au cours du troisième trimestre 2008, a indiqué Strabag.
La reprise de « Kirchner complète les activités de Strabag en Allemagne », où le groupe autrichien emploie un peu moins de 10.000 personnes, a indiqué le groupe dans un communiqué.
« La présence de Kirchner dans le secteur routier en Pologne est un ajout important aux capacités de Strabag dans ce marché à croissance rapide », a souligné le groupe dans un communiqué.
Kirchner, basé dans le centre de l’Allemagne, emploie 1.500 personnes et a réalisé en 2007 373,4 millions EUR. Il continuera à opérer sous son nom, a indiqué Strabag.
Le groupe, propriété à 25% du milliardaire russe Oleg Deripaska, a réalisé l’an passé un bénéfice net de 207,6 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 9,878 milliards.
Entré en Bourse à Vienne en octobre 2007, Strabag, dont un quart de l’actionnariat est flottant, emploie 66.000 salariés et est présent en Europe ainsi qu’au Canada, au Chili, en Inde et dans le monde arabe.
©AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X