En direct

Stocker la chaleur solaire pour chauffer en hiver

Jean-Philippe Defawe |  le 08/06/2012  |  France entièreHaute-MarneMorbihan

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Haute-Marne
Morbihan
Valider
Thermique -

A Ploërmel, dans le Morbihan, l’extension et le réaménagement de l’hôtel de ville a été l’occasion d’expérimenter un système de chauffage solaire innovant. Celui-ci reprend le principe de stockage de chaleur du lycée Kyoto de Poitiers. Mais au lieu de compter sur un incinérateur voisin, Ploërmel mise sur le soleil de Bretagne.

Ce système comprend 45 m 2 de capteurs solaires thermiques installés sur la façade sud de l’extension, un chauffe-eau solaire collectif Blocsol ECS 50 de Clipsol, un plancher chauffant de type dalle active et une cuve de stockage solaire de 50 000 litres. « Cette cuve de 9 t a été fabriquée à Langres, en Haute-Marne, et acheminée par convoi exceptionnel. Elle est isolée par 600 mm de laine de roche », explique Michel Coste, gérant du bureau d’études Cap Solaire.
L’idée-force de ce système, soutenu par l’Ademe, est de récupérer les calories solaires l’été pour les réutiliser en hiver. Durant la saison froide, les calories accumulées l’été dans la cuve seront ainsi réinjectées dans les planchers et une chaudière gaz à condensation prendra ensuite le relais.
Le dispositif sera pleinement opérationnel dans un an. « A terme, nous devrions pouvoir chauffer la mairie à 80 % par l’énergie solaire », affirme Michel Coste. Pour cela, le bâti se devait d’être lui aussi exemplaire en combinant la meilleure isolation et un apport maximal de lumière. Le pari est en passe d’être gagné. « Nous sommes sur une consommation de 48 kWh/m 2 .an, soit un gain de 82,5 % sur l’état existant », déclare l’architecte Jean-Pierre Le Traon. Des chiffres qui seront scrutés de près puisque l’ensemble du système de chauffage sera instrumenté afin d’en faire le bilan sur plusieurs années.

DESSIN - 646916.BR.jpg
DESSIN - 646916.BR.jpg - ©
DESSIN - 645956.BR.jpg
DESSIN - 645956.BR.jpg - © cap solaire
PHOTO - 645953.BR.jpg
PHOTO - 645953.BR.jpg - © LAURENT GUIZARD/LE MONITEUR
Chiffres

45 m 2 de capteurs solaires thermiques
une cuve de stockage de 50 m 3

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Ploërmel (56). Maîtrise d’œuvre : Jean-Pierre Le Traon, architecte (22). Bureau d’études énergies renouvelables : Cap Solaire (56). Entreprise de chauffage : Guérin fluides services (35). Fabricant de la cuve : CDE (52). Budget : 2,8 millions d’euros HT, dont 145 000 euros pour le mur solaire et la cuve.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur