En direct

Stéphanie Jannin en partie relaxée

le 22/12/2017  |  Collectivités localesHérault

Montpellier -

L'ancienne adjointe à l'urbanisme à la mairie de Montpellier et architecte était poursuivie pour avoir voté des subventions en faveur d'une association présidée par son conjoint et être intervenue dans un dossier lié à son ancienne agence d'architecture. Relaxée pour ce second chef d'accusation, elle a été condamnée à 5 000 euros d'amende pour prise illégale d'intérêt dans l'affaire des subventions.

Elle a retrouvé son poste de vice-présidente à la métropole à l'issue du verdict. Elle est désormais chargée du développement durable.

Commentaires

Stéphanie Jannin en partie relaxée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX