En direct

Evénement

stations d'épuration - Les micropolluants nécessitent des traitements complémentaires

le 29/01/2010  |  Alpes-Maritimes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
Valider

Les stations d'épuration éliminent des eaux d'assainissement 85 % des micropolluants listés par la directive européenne sur l'eau. Durant quatre ans, le Cemagref et Suez Environnement ont mesuré, en sortie de 21 stations, l'efficacité des traitements sur les traces résiduelles de substances comportant des risques pour les milieux aquatiques. Conclusion : en poussant le traitement jusqu'à l'osmose inverse ou l'ozonation (utilisées pour l'eau potable), les rejets n'auraient quasiment plus d'incidence sur les cours d'eau (ce sera le cas de la future station d'épuration Aquaviva, qui va être réalisée à Cannes). Il est nécessaire de compléter les installations conventionnelles par des traitements de ce type, dits tertiaires.

PHOTO - 286056.BR.jpg
PHOTO - 286056.BR.jpg - © Lyonnaise des Eaux

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur