En direct

Start-up : l’accélérateur parisien Impulse Labs arrive à Londres
La première session de "pitch" s'est déroulée le 27 avril, avec une dizaine de start-up. - © © Impulse Labs.

Start-up : l’accélérateur parisien Impulse Labs arrive à Londres

Florent Maillet |  le 05/05/2017  |  ImmobilierEuropeTravailwww.lemoniteur.fr/il

La structure, qui accompagne les jeunes pousses dans les univers du BTP et de l’immobilier, s’est implanté au cœur de la capitale anglaise. Elle vient d’y organiser une première session de pitch. Plusieurs entreprises anglaises sont déjà partenaires, comme les filiales anglaises des groupes français.

Impulse Labs élargit son champ d’intervention au Royaume-Uni. L’accélérateur privé de start-up dédié au BTP et à l’immobilier, dispose désormais de locaux à Londres, dans un immeuble du quartier de Greenwich, considéré comme la « smart city » de la capitale anglaise. Comme à Paris, Impulse Labs hébergera des start-up, accueillera des réunions d’échanges et des évènements de rencontre et networking… Une première session de « pitch » s’est tenue fin avril (lire ci-dessous).

Ouvrir le marché britannique

Si Impulse Labs a franchi la Manche, ce n’est évidemment pas un hasard. L’objectif est double, annonce Thomas le Diouron, le fondateur de l’accélérateur. « Il s’agit d’abord d’animer localement un écosystème où start-up et grands donneurs d’ordre collaboreront », souligne-t-il.

Le tout dans le contexte d’une cité et d’un pays qui concentrent « énormément d’investissements immobiliers et de grands projets de réhabilitation urbaine », et dispose aussi d’un tissu dense de grandes ingénieries et architectes (Arup, Norman Foster…).

Filiales anglaises des groupes français


L’antenne de Londres et celle de Paris vont aussi « cross-fertiliser » leurs expériences. « Il s’agit d’ouvrir le marché britannique et international aux start-up françaises, d’apporter aux partenaires français des solutions innovantes venues du Royaume-Uni et inversement », appuie Thomas le Diouron. Impulse Labs retrouve sur place les filiales britanniques de groupes français avec lesquels Impulse Labs travaille déjà à Paris : Saint-Gobain UK, Bouygues UK, Eurovia UK, EDF, Schneider Electric ou Alstom… Plusieurs groupes britanniques (Grosvenor, Foster+Partners) ont également rejoint la structure, ainsi que des partenaires académiques (Imperial Collège, University College London). De quoi s’assurer un solide démarrage.

Commentaires

Start-up : l’accélérateur parisien Impulse Labs arrive à Londres

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX