En direct

Spie sur sa lancée au 1er trimestre
Gauthier Louette, président de Spie - © © v.leloup/moniteur

Spie sur sa lancée au 1er trimestre

A.P |  le 30/04/2020  |  SpieMondeRésultats trimestriels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Spie
Industrie
Monde
Résultats trimestriels
Valider

Les premiers impacts financiers de la crise liée au Covid-19, survenus dans la deuxième quinzaine de mars, ont été limités au niveau du groupe et ont principalement concerné la France, où un impact plus fort est attendu au deuxième trimestre.

Spie a poursuivi sa bonne dynamique de 2019 au premier trimestre 2020. La production consolidée s’est établie à 1 597,3 millions d’euros en hausse de +2,7 % par rapport au premier trimestre 2019.

Mais la situation est contrastée selon les pays.

En Allemagne et dans les pays d'Europe centrale, la production s’est inscrite en hausse de 9,1 %, tirée par un impact de +7,6 % des acquisitions réalisées en 2019 (Osmo et Telba en Allemagne ; Christof Electrics en Autriche).

Idem pour la zone "Europe du Nord Ouest" (Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique) avec une croissance de 2,9%.

La France souffre

En France en revanche, la production a baissé de 1,2 % au premier trimestre. Sur une base organique, elle s’inscrit en retrait de 2,6 %, mais la consolidation en année pleine de Cimlec Industrie, acquise en juillet 2019, a contribué à hauteur de +1,4 %.

Les tendances dynamiques observées en 2019 ainsi que la performance de la nouvelle organisation se sont poursuivies au cours des deux premiers mois de 2020. L’activité a ensuite été fortement affectée par les mesures de confinement strict.

Mais dans le cadre de plans de continuité mis en place avec ses clients, Spie a continué à fournir ses services  notamment pour le fonctionnement des réseaux de communication et des infrastructures énergétiques.

Dans les faits les services à l’industrie ainsi que la maintenance et l’installation tertiaires ont été les plus impactés, tandis que les services numériques et les services aux réseaux de télécommunications ont été moins affectés.

Anticipant un impact plus fort au second trimestre, Spie a pris des mesures fortes. "Nous avons rapidement mis en place d’efficaces mesures de réduction de coûts et nous préparons déjà, avec nos clients, la phase de reprise dans les pays toujours en confinement strict", explique Gauthier Louette, le président de Spie. "Le caractère essentiel des services de Spie, notre répartition géographique équilibrée, notre portefeuille d’activités diversifié, ainsi que notre situation financière solide, constituent autant d’atouts majeurs dans le contexte actuel. En tant que groupe acteur de la transition énergétique et de la transformation numérique de nos clients, nous sommes bien positionnés pour bénéficier, au sortir de cette crise, d’un essor de ces tendances de long-terme porté par les plans de relance à venir », conclut-il.

Spie France prépare ainsi avec ses clients une phase de reprise à partir du mois de mai.

Commentaires

Spie sur sa lancée au 1er trimestre

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur