En direct

Spécial technique - Sécurité Siway, une alarme adaptée au public malentendant
Le système repose sur un réseau de balises qui émettent par radio un code d'alarme vers les boîtiers texte-audio et les bracelets-montres vibrants. - © © Vincent Leloup/Le Moniteur

Spécial technique - Sécurité Siway, une alarme adaptée au public malentendant

Jean-Charles Guézel |  le 27/08/2014  |  TransportRéglementationTechniqueInnovationRéglementation technique

Lauréat du premier prix de l'innovation « sécurité incendie » au salon Preventica 2012 de Strasbourg, le système d'alarme textuelle, vibrante et/ou vocale Siway de Siemens Building Technology a été installé la même année dans les locaux SNCF du Cnit à Paris-La-Défense. Retour d'expérience.

«C'est une solution que je recommande ! », lance Dominique Touitou, correspondante travailleurs handicapés (CORTH) à la direction SNCF Voyages. Déployée sur les 20 000 m2 de bureaux que la SNCF occupe au Cnit, à La Défense (Hauts-de-Seine), le système d'alarme Siway Handicap de Siemens Building Technology satisfait aussi la principale intéressée, Virginie Berquin-Cornec, agent de maîtrise au pôle achats RH du transporteur national. Sourde profonde de naissance, donc incapable de percevoir les alarmes sonores en cas d'incendie, cette salariée a été mutée de la Gare du Nord au Cnit fin 2010. « A Paris, pour assurer ma sécurité, je disposais d'un système lumineux individuel installé au-dessus de mon bureau. Un dispositif pas très pratique ni très sûr car je devais systématiquement prévenir mes collègues lorsque je quittais ce bureau pour aller à la cantine ou ailleurs », relate-t-elle (1). Mais rien de tout cela au Cnit. Combinant alertes textuelle, vibrante et vocale, le dispositif Siway, développé en France avec la société Phitech, met en œuvre un serveur relié d'une part au système de sécurité incendie de l'établissement, et d'autre part (de façon filaire) à un réseau de balises (via éventuellement des répartiteurs intermédiaires si le site est très étendu) elles-mêmes en communication radio avec le kit de réception destiné à l'utilisateur. Chaque balise émettrice (à la fréquence de 868,1 MHz) offre une portée de 15 m et peut donc, en théorie, couvrir une zone de 700 m². Le kit, lui, est constitué d'un boîtier audio/texte (pager) et d'un bracelet-montre vibrant, ces deux types de récepteurs pouvant être utilisés de manière complémentaire ou séparée selon le handicap.

Fonction vocale ou vibreur

En cas d'alarme, la personne malvoyante sera informée uniquement au moyen de la fonction vocale du boîtier (diffusion des consignes de sécurité et d'évacuation propres à chaque établissement), tandis que le malentendant sera dans un premier temps alerté par le vibreur, puis immédiatement informé des consignes au moyen du texte diffusé par l'afficheur. Ce texte comprend une première ligne d'au plus 16 caractères fixes, et une deuxième ligne de 220 caractères défilants au maximum. « Après avoir écarté la solution de l'alarme lumineuse, nous avons rapidement lancé une étude sur le système Siway, qui avait tout de même l'inconvénient, à l'époque, de ne disposer d'aucune référence chantier ; nous avons joué un rôle de pionnier ! », confesse Dominique Touitou. D'une durée d'un mois, cette étude a confirmé que cette innovation, même si elle exigeait le passage de plusieurs kilomètres de câble pour raccorder les différentes balises installées sur le site, s'accommodait bien des étages et surtout des cloisons vitrées qu'il était en effet exclu de percer ou de déplacer. « Des questions ont aussi été posées par des salariés sur les risques que les fréquences radio utilisées pourraient éventuellement présenter pour les porteurs de pacemakers : nous avons vérifié que ce n'était pas un problème. »

Coûteux, mais efficace

Une fois le marché signé, pour un coût d'un peu plus de 160 000 euros avec 72 balises, 15 répartiteurs et quelques récepteurs (personnel et visiteurs), les travaux se sont déroulés très rapidement puisque la réception s'est faite deux mois et demi seulement après la commande. Pour les premières évacuations incendie qui ont suivi, Virgine Berquin-Cornec a été prévenue à l'avance. Mais pas pour les suivantes. « Je ne voulais pas porter le bracelet. Mais le pager, je l'ai tout le temps dans ma poche et il ne me gêne pas du tout. Bien au contraire, il me rend autonome, tout comme les autres. » Un sentiment de sécurité qui est d'ailleurs partagé par l'ensemble des membres de son équipe. « Ils sont eux aussi rassurés car ils la savent en sécurité quel que soit l'endroit où elle se trouve », témoigne Dominique Touitou. Restent les tâches d'entretien et de mise à jour de ce matériel, relativement simples au demeurant. Alimenté par pile, chaque boîtier doit être contrôlé tous les six mois. Quant à la programmation, elle se fait grâce à un pupitre qui réalise l'activation/désactivation des récepteurs et informe l'exploitant de tous les défauts pouvant se produire : un éventuel problème de connexion au serveur par exemple, ou encore la défaillance d'un récepteur.

Cet article est extrait du numéro spécial « Innovations 2014 » du Moniteur daté de mai 2014.


Dominique Touitou, correspondante travailleurs handicapés (CORTH) à la direction SNCF Voyages

%%MEDIA:1233999%%

Lors de l'arrivée de Virginie dans les bureaux du Cnit, nous avons envisagé l'installation d'un système lumineux d'alarme incendie adapté à sa surdité profonde. Ce système aurait été analogue à celui qu'elle avait déjà dans son précédent poste, mais étendu à l'ensemble de nos bureaux. Nous avons cependant dû y renoncer devant la complexité du dispositif et les contraintes de maintenance qu'il aurait générées. Une autre possibilité aurait consisté en la diffusion automatique d'un message sur son ordinateur et sur son téléphone mobile personnel, mais nous n'avons pas jugé cette solution suffisamment fiable. Le dispositif d'alerte combinée Siway ne présente aucun de ces inconvénients et permet à Virginie de se déplacer librement dans les locaux protégés. Il peut en revanche s'avérer trop coûteux pour équiper les sites très étendus.

Les avantages

Le gain d'autonomie et de sécurité pour les personnes handicapées

La simplicité d'installation et d'adaptation à la taille du site grâce au principe des répartiteurs-relais

Les inconvénients

Le coût pour les sites étendus

Commentaires

Spécial technique - Sécurité Siway, une alarme adaptée au public malentendant

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX