En direct

Sous-traitance : pratique de la « caution-flotte » adjugée…mais à certaines conditions

Cabinet Lefèvre Pelletier & associés |  le 05/07/2012  |  Opération de constructionImmobilierRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Droit immobilier
Opération de construction
Immobilier
Réglementation
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné
Construction -

Une société, qui se voit confier la réalisation de travaux autoroutiers, sous-traite un lot à deux autres sociétés. En raison d’un litige portant sur le paiement du solde du marché, les sociétés sous-traitantes assignent l’entreprise principale en nullité du contrat de sous-traitance et versement du coût réel des travaux effectués. Elles fondent cette demande sur le fait que le contrat faisait référence à un cautionnement préalable au sous-traité, lequel ne mentionnait pas le nom des sous-traitants ni le montant garanti.

La cour d’appel refuse de prononcer la nullité du contrat. Les sous-traitants se pourvoient en cassation.

La [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil