En direct

Soubresauts dans la production de granulats et de béton prêt à l'emploi
- © LafargeHolcim

Soubresauts dans la production de granulats et de béton prêt à l'emploi

LeMoniteur.fr |  le 15/11/2021  |  UnicemConjoncture matériauxFrance NégoceNégoce matériaux

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Unicem
Conjoncture
Conjoncture matériaux
France
Négoce
Négoce matériaux
Artisans
100 % gros œuvre
Valider

Ralentissement en été, redémarrage à la rentrée... Après un premier semestre assez dynamique, la production de matériaux de construction connaît des soubresauts selon la dernière lettre mensuelle de conjoncture de l'Unicem. Mais un atterrissage en douceur, pour revenir aux niveaux de 2019, est espéré, en comptant notamment sur la demande toujours très forte dans le bâtiment et d'une reprise dans l'activité de travaux publics

Le ralentissement des rythmes de production de matériaux de construction se poursuit en ce début d’automne "sans toutefois forcer le trait", a annoncé le 15 novembre l'Unicem. "Le léger rebond du mois de septembre suggère que l’atterrissage pourrait se poursuivre en douceur, les tendances ne s’éloignant guère des niveaux de production enregistrés avant le début de la pandémie", espère l'Union nationale des industries de carrière et des matériaux de construction.

Selon les premiers résultats (provisoires) de l’enquête mensuelle de septembre, la production de matériaux aurait ainsi observé un rebond au regard du mois d’août (+ 1,1 % pour les granulats et + 6,5 % pour le BPE, données CVS-CJO).  Si la tendance est au recul sur les trois derniers mois, à la fois par rapport à 2019 et à 2020, au total, de janvier à septembre, l’activité des granulats se situe + 13,3 % au-dessus de ses niveaux d’il y a un an, et reste proche de ceux de 2019 (- 0,4 %).

Côté BPE, le rebond plus marqué a permis de ramener les volumes à leur niveau de septembre 2019 (+ 0,4 %), les laissant toutefois encore un peu en-deçà de ceux de l’an dernier (- 2,3 %). Tout comme pour les granulats, la tendance sur les trois derniers mois demeure en repli au regard des trois mois précédents (-3,5 %) mais aussi comparée aux trois mêmes mois de 2020 (-7,8 %) en pleine reprise des chantiers en sortie de confinement.

En cumul sur les neuf premiers mois de l’année, les livraisons de BPE se situent bien sûr nettement au-dessus de leur niveau de 2020 (+ 14,1 %) sans trop s’éloigner de celui de 2019 (- 0,9 %).

 

Climat des affaires favorable

 

 

L’indicateur du marché des matériaux minéraux a observé le même repli d’activité au cours de l’été. En recul de - 8,2 % sur un an au troisième trimestre (données CJO), la tendance reste cependant très favorable puisque l’indicateur progresse de + 12,5 % sur les neuf premiers mois de 2021 par rapport à 2020.

Au-delà des difficultés persistantes d’approvisionnement et des tensions sur les prix des matières premières, le climat des affaires reste très favorable dans le secteur du bâtiment et la demande ne faiblit pas. Du côté des travaux publics, l’activité a également marqué le pas au cours de l’été mais, en octobre, les professionnels se montrent plutôt confiants pour les mois à venir, même si un vrai rebond des prises de commandes se fait encore attendre.


 

Commentaires

Soubresauts dans la production de granulats et de béton prêt à l'emploi

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil