En direct

Soprema se lance en grande surface de bricolage pour surfer sur le « do it yourself »
L'industriel alsacien parie sur la facilité de pose pour démocratiser ses produits dans l'univers du grand public. - © © DR

Soprema se lance en grande surface de bricolage pour surfer sur le « do it yourself »

Yannick Le Goff |  le 27/05/2016  |  Second œuvreVeille juridiqueEtanchéité

Le spécialiste de l’étanchéité et de l’isolation arrive dans le circuit GSB avec trois gammes de produits et une trentaine de références. Il affiche ainsi clairement sa volonté d’aller à la rencontre du grand public et du marché du bricolage, avec des produits misant sur la qualité et la facilité de pose.

Soprema  part à la conquête du « do it yourself » et annonce son arrivée en grande surfaces de bricolage (GSB - Leroy Merlin, Brico Dépôt etc.) pour cette année 2016. Jusqu’à présent, l’industriel (2,1 Md€ de chiffre d’affaires en 2015) distribuait uniquement ses produits et solutions dans le circuit Négoce.

Spécialiste de l’étanchéité et de l’isolation, Soprema, né en 1908 et basée à Strasbourg, revendique ainsi clairement un double objectif : ouvrir un nouveau canal de distribution et développer sa notoriété auprès du grand public.

Dynamisme des ventes grand public

A bien y regarder, ce lancement en GSB est finalement peu surprenant de la part de Soprema, qui avance le double statut de leader mondial de l’étanchéité et de premier exportateur français dans son secteur. De fait, selon les derniers chiffres communiqués par Unibal (Union nationale des industriels du bricolage, du jardinage et de l’aménagement du logement), les GSB ont encore renforcé, en 2015, leur position dominante sur le marché du bricolage avec une part de marché de 78%, pour une progression de 1,9% de leur activité sur un marché en croissance de 0,6% à 24,9 Md €.

Des progressions certes relativement faibles, mais qui contrastent néanmoins avec les difficultés du Négoce, tant sur les marchés professionnels qu’en direction du grand public vers lequel ses ventes sont en recul de 8,4%... L’arrivée de Soprema en GSB exprime la volonté de l’industriel de « surfer sur la tendance du Do it Yourself ». Une analyse qu'il n'est pas le seul à formuler, comme le montre l'exemple de Placo.

Trois gammes de produits et une trentaine de références

Depuis quelques semaines, c’est donc avec trois gammes de produits (pour un catalogue total d’une trentaine de références)  que l’entreprise se retrouve dans les rayons de Brico Dépôt, Castorama, BricoMan, Leroy Merlin… « Trois gammes (Etanchéité, Protection et Isolation) pour trois couleurs ( Bleu, Rouge et Vert) et une seule marque, Soprema », résume Jérémy Pollet, directeur GSB chez Soprema.

« Trois gammes spécifiquement conçues pour répondre aux besoins du grand public mais aussi des enseignes. Avec notamment des packagings explicites, des aides à la mise en œuvre, mais aussi des conditionnements et des formats adaptés », explique-t-il.

Stratégie de marque

Pourquoi n’utiliser que la marque Soprema et non l’ensemble de celles développées dans le Négoce, comme Efyos ? «  Tout simplement parce que si le Négoce demande de la segmentation par les marques, l’univers des GSB suggère davantage de ne capitaliser que sur une seule, pour développer sa notoriété », précise le directeur.

Un niveau de  notoriété qui apparaît justement comme le principal handicap que devra affronter, à court et moyen terme, l’industriel. Il s’affiche en effet actuellement à un niveau bien plus faible que celui de ses principaux concurrents en GSB. Soprema affirme en tout cas sa volonté de gommer ce handicap aussi vite que possible. Notamment en développant  rapidement son offre pour le grand public et en capitalisant sur la qualité « professionnelle » de ses produits. Le nombre de références devrait ainsi dépasser la centaine d’ici à un an.

Commentaires

Soprema se lance en grande surface de bricolage pour surfer sur le « do it yourself »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX