En direct

Soprema se lance dans la production d’isolants XPS

Paul Falzon (Bureau de Strasbourg du Moniteur) |  le 05/11/2014  |  YonneBâtimentEnveloppe du bâtimentEtanchéitéEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Yonne
Bâtiment
Enveloppe du bâtiment
Etanchéité
Europe
France entière
International
Technique
Second œuvre
Veille juridique
Valider

Le leader mondial de l’étanchéité poursuit sa diversification sur les métiers de l’enveloppe du bâtiment. Des investissements sont également annoncés en Allemagne et au Canada, avec des usines à faible empreinte carbone.

La crise du bâtiment, quelle crise ? Le leader mondial des produits d’étanchéité Soprema (1,8 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2013) vient d’annoncer la prochaine ouverture de quatre nouvelles usines pour un montant de 86 millions d’euros. L’un de ces investissements concerne la France. Soprema va mobiliser 15 millions d’euros pour monter une unité de production d’isolants en polystyrène extrudé en Bourgogne, plus précisément à Savigny-sur-Clairis (89). L’usine sera bâtie sur une surface de 4 000 m² et emploiera à terme 40 personnes. La mise en production est prévue en fin d’année 2015.

Cette opération vient compléter la diversification opérée ces dernières années par Soprema sur les métiers de l’isolation, entamée en 2005 avec la création d’une usine de production d’isolants à base de ouate de cellulose sous marque UniverCell à Cestas (38) et poursuivie en 2010 avec le développement de l’activité polyuréthane de sa filiale Efisol à Saint-Julien-du-Sault (89).

Une usine alimentée par les EnR

Les trois autres investissements annoncés concernent l’Allemagne et le Canada. Outre-Rhin, Soprema va développer deux unités de production de systèmes d’étanchéité bitumeuse dans la ville de Hof. L’ouverture de la première usine est prévue en avril 2015, la seconde étant annoncée pour le second semestre 2016. Elles présenteront la particularité d’avoir une faible empreinte carbone grâce au recours à toutes les énergies renouvelables existantes: solaire, éolienne et hydraulique. La production de l’électricité sera 100% verte assure Soprema, et participera à 40 à 50% des besoins en énergie du site. Ce projet implique la construction de deux éoliennes de 70 mètres et d’un bassin de rétention d’un million de litres pour l’énergie hydraulique.

Le dernier investissement concerne le Canada où ouvrira fin 2015 une usine de production d’isolants à Drummondville, candidate à la certification Leed.

Commentaires

Soprema se lance dans la production d’isolants XPS

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur