En direct

Soprema ouvrira deux usines dans le Gard en 2023
L'acquisition des deux sites a été officialisée le 11 mars 2021 à l’occasion d’une conférence de presse organisée sur place en présence de Franck Proust, Président de l’agglomération de Nîmes et Pierre-Etienne Bindschedler, PDG du groupe Soprema. - © Soprema

Soprema ouvrira deux usines dans le Gard en 2023

A.P. |  le 15/03/2021  |  SopremaGardEtanchéitéIsolation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Soprema
Gard
Industrie
Etanchéité
Isolation
Valider

Le spécialiste des solutions d'étanchéité a annoncé l'acquisition de deux terrains à Nîmes (30), pour y construire deux nouveaux sites de production dans la Zac Mitra située entre Garons et Saint-Gilles. 

Dans une interview accordée au Moniteur début janvier, le PDG de Soprema, Pierre-Etienne Bindschedler annonçait que son groupe était "à la recherche d’un terrain dans le sud de la France pour y monter une usine d’isolation thermique à base de polyuréthane". "Nous hésitons entre deux villes de la vallée du Rhône dans l’axe Avignon-Marseille. Il faudra ensuite deux ans pour construire l’usine", ajoutait-il.

Le 11 mars, le spécialiste des solutions d'étanchéité et d'isolation a levé le mystère : c'est à Nîmes (Gard), sur la ZAC Mitra entre Garons et Saint-Gilles qu'il construira, d'ici 2023, deux nouvelles unités de production.

Sur le même sujet "La RE 2020 ne doit pas chercher à opposer les matériaux et les techniques", Pierre-Etienne Bindschedler, PDG de Soprema

Polyuréthane et biosourcé

Le premier site, de 20 000 m² produira en effet des isolants en polyuréthane (PU) à haute performance technique et sa mise en service est prévue pour juin 2023.

Mais surtout, un second site, de 5500m2 viendra renforcer l’expertise du groupe en matière d’isolants naturels, et produira des panneaux isolants à base de paille de riz. Ce site sera finalisé et opérationnel en novembre 2023.

Par ailleurs, Soprema va agrandir son usine Pavatex de Golbey (88) dans les Vosges, spécialisée dans les isolants biosourcés. Elle bénéficiera d’une seconde ligne de production en 2022.

Pour ce deux nouveaux sites, qui lui offriront une meilleure couverture nationale tout lui permettant de réduire son empreinte carbone et de capitaliser sur la proximité de l’Italie et de l’Espagne, Soprema a investi 35 millions d’euros.

Le projet générera à terme 150 nouveaux emplois, depuis l’encadrement jusqu’au personnel d’exploitation des sites.

Commentaires

Soprema ouvrira deux usines dans le Gard en 2023

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil