En direct

Sonepar achève son unification logistique… et prépare celle de ses enseignes

Sonepar achève son unification logistique… et prépare celle de ses enseignes

Yannick Le Goff |  le 05/10/2018  |  SoneparNégoce électrique

L’inauguration de la plateforme logistique de Plaine de l’Ain, la 7e de Sonepar en France, confirme le projet de l’entreprise de faire migrer, à l’exception de CGE Distribution, l’ensemble de ses enseignes sous pavillon Sonepar.

C’est ce jeudi 4 octobre que Sonepar a officiellement inauguré, au cœur du Parc industriel de Plaine de l’Ain (quelques dizaines de kilomètres à l’Est de Lyon)  sa 7e  - et dernière -  plateforme logistique. Une date importante pour le géant français de la distribution de matériel électrique, puisqu’il marque la fin d’un projet entamé en 2013 qui a donc vu les ouvertures successives de 5 plateformes régionales, à Saint-Quentin (Aisne), Cestas (Gironde), Le Pontet (Vaucluse), Châteaubourg (Ille-et-Vilaine), et donc Plaine de l’Ain (Ain), en plus des deux situées en région parisienne (Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, et Moissy, en  Seine-et-Marne). Certes, le chantier n’est pas encore tout à fait achevé. La plateforme, opérationnelle depuis quelques mois, doit encore monter en puissance. Elle n’accueillera par exemple les flux générés par CGE Distribution –le réseau national du Groupe-  que d’ici à quelques semaines, très probablement avant la fin de l’année, et ne devrait atteindre sa vitesse de croisière que vers la fin du premier semestre 2019.


Bientôt des showrooms « domotique »


Mais cet achèvement marque , pour les réseaux des enseignes implantées dans la zone de la nouvelle plateforme, un accroissement considérable de la capacité de livraison en J+1. « Il y a un an, elle s’affichait à 6000 références. Avec Plaine de l’Ain, nous atteignons les 30 000 » soulignent Benoît Pedoussaut et Stéphane Cao, respectivement directeur général de Sonepar France et directeur général de la région Rhône-Alpes. Accroissement qui devrait par ailleurs permettre aux différents réseaux du groupe -dans l’ensemble de l’Hexagone-  de recentrer leurs activités vers les nouveaux enjeux commerciaux, parmi lesquels le développement ou la reconfiguration des marchés de la domotique et de l’éclairage –essor de la technologie LED-, sans oublier l’industrie. En ce qui concerne la domotique, l’initiative de Real –l’une des enseignes du Groupe-  avec son agence Smart Solutions de Pringy, près d’Annecy, semble avoir convaincu et pourrait donc servir de modèle pour un déploiement national. Le principe de l’ouverture de showrooms domotique dans les douze plus grandes villes françaises semble arrêté, et ce probablement d’ici à la fin 2019. Avec Paris et Lyon pour premières cibles.


Les réseaux vont passer sous enseigne Sonepar


L’inauguration de la plateforme de Plaine de l’Ain a par ailleurs permis de confirmer le projet du Groupe de faire migrer, et ce d’ici à la fin de l’année prochaine,  l’ensemble des réseaux de sa trentaine d’enseignes actives en France sous pavillon Sonepar – ou Sonepar Distribution. Une révolution au sein  de l’entreprise dont l’une des caractéristiques était justement, jusqu’à présent, de respecter les implantations et cultures locales… Et un pincement au cœur, au moins pour quelques unes de ces enseignes. « Nous nous y attendions. C’est le sens de l’histoire » affirme l’un des responsables de l’une d’elles, en concédant qu’à l’heure du digital, les frontières dessinées par cette multiplicité d’enseignes perdent une grande partie de leur pertinence, voire sont pénalisantes pour la performance globale du Groupe. Seule exception à ce rapatriement sous bannière Sonepar, CGE Distribution conservera son réseau et sa marque.
Enfin, c’est sans surprise que le co-leader en France de la distribution de matériels électriques, par la voix de Philippe Delpech, son directeur général, s’est refusé à tout commentaire relatif à l’enquête actuellement menée par les autorités françaises relative à une possible entente illicite dans les secteurs de la fabrication et de la distribution de matériels électriques. Enquête qui concerne  Schneider Electric, Legrand, Rexel et Sonepar et qui a donné lieu, en septembre dernier, à de nombreuses perquisitions.

 

 

Les Chiffres de Plaine de l’Ain
Nombre de références en stock : 30 000 pour 170 fournisseurs
Nombre de lignes de commandes préparées par jour : 6500
Livraisons : + de 1000 par jour
Effectif : 135 collaborateurs
Heure limite de passation de commande Web pour une livraison J+1 : 18h00

Commentaires

Sonepar achève son unification logistique… et prépare celle de ses enseignes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur